Équipe d’Algérie : ce qu’a dit Saâdane sur la sélection de Belmadi

Équipe d’Algérie : ce qu’a dit Saâdane sur la sélection de Belmadi

Les Champions d’Afrique sont désormais qualifiés aux matchs barrages de la Coupe du Monde 2022 au Qatar. En effet, et après un sacré match nul (2-2) face au Burkina Faso, les Fennecs ont pu décrocher leur billet de qualification.

Sur ce, un tirage au sort est prévu le 18 décembre prochain, afin de définir l’équipe adverse des Verts, parmi les cinq sélections suivantes : l’Égypte, le Cameroun, le Ghana, le Mali ou la République démocratique de Congo, et ce, dans une rencontre footballistique programmée au mois de mars de l’année prochaine.

À cet effet, l’ex-international algérien et l’ancien sélectionneur de l’équipe nationale, Rabah Saâdane, a accordé dernièrement un entretien à une chaine de télévision, où il a abordé plusieurs points et a fait plusieurs déclarations.

Ce dernier a confirmé qu’affronter l’Égypte et le Mali au tour décisif ne sera pas dans l’intérêt des Fennecs, en raison que les deux équipes en question, sont des sélections qualifiées de “très fortes”. ” La confrontation face au Mali ou l’Égypte ne nous aidera pas beaucoup “, déclare Saâdane.

” Nous avons une bonne équipe ” (Rabah Saâdane)

En outre, Saâdane a également déclaré que l’équipe nationale aura tout intérêt à affronter des équipes du deuxième niveau du classement de la FIFA, ajoutant ainsi : ” qu’il n’y a pas d’équipe facile, quelle que soit l’identité de l’équipe à laquelle nous serons confrontés “.

Par ailleurs, l’ancien sélectionneur des Verts a affirmé : ” nous sommes la meilleure équipe d’Afrique, avec le Sénégal, le Maroc et la Tunisie “. Il a même souligné : ” la chance que nous avons, c’est que nous n’affrontons pas les meilleures équipes, car elles sont dans le deuxième classement “.

” Parce que le match décisif est difficile, ce que je peux dire, c’est que c’est une chance pour l’Algérie qu’elle occupe une bonne position. Nous avons une bonne équipe et je suis sûr qu’elle a tiré de nombreuses leçons après les erreurs commises lors du match contre le Burkina Faso “, explique-t-il.