Equipe nationale: Belmadi toujours indécis

mardi 21 mai 2019 à 9:51
Source de l'article : Lequotidien-oran.com

Adjal L.

Toujours fidèle à ses principes, Djamel Belmadi a évoqué récemment la CAN 2019 qui aura lieu cet été en Egypte. Morceaux choisis: «A partir du moment où tu es Algérien, il n’y a plus de binationaux, de locaux ou d’expatriés. Pour moi, c’est un faux débat. Il n’y a que des joueurs qui doivent être performants pour rendre service à l’équipe nationale et faire avancer les choses». Dans cet entretien accordé à une chaîne satellitaire, le sélectionneur a déclaré «qu’à 90%, la liste pour la CAN est déjà faite». Ceci signifie qu’il a conservé le noyau déjà utilisé lors des dernières rencontres de l’équipe nationale après avoir mûrement observé les joueurs susceptibles d’intégrer le groupe après l’indisponibilité de certains anciens titulaires, de joueurs blessés ou en méforme. A partir de la liste globale déjà publiée par les médias, on a pu relever finalement que les joueurs formés en Algérie sont aussi nombreux que ceux qui ont éclos en Europe. Car il faut préciser que Doukha, Benlamri, Halliche, Bensebaïni, Attal, Loucif, Boudoui, Boukhemassa, Bounedjah, Derfalou et Naïdji ont fait leurs classes (ou font encore) leurs gammes en Algérie. Comme l’a déclaré Djamel Belmadi, ce débat ayant été alimenté abondamment par le passé par toutes les parties concernées n’a plus lieu d’être. 

A propos de la liste qui va être connue dans quelques jours, il va sans dire que Djamel Belmadi, tout en ayant des certitudes, hésite encore à propos de deux ou trois éléments, et il n’est pas interdit de penser qu’il a probablement coché sur son calepin des noms de « réserves » en cas d’indisponibilités inattendues toujours possibles. Depuis huit mois qu’il occupe son poste, les observateurs ont pu définir son profil. Belmadi accorde beaucoup d’importance à l’état d’esprit de ses capés, ce qui signifie qu’un excellent technicien n’ayant pas cette vertu ne risque pas de faire de vieux os en équipe nationale. 

Outre ce credo de base, il veut que ses poulains fassent preuve de détermination et d’ambition. Il a cerné les causes des revers subis par l’EN avant son arrivée à la barre technique face à des adversaires pourtant de niveau moyen. Ceux qui, dans un passé récent, se croyaient intouchables, se sont rendus compte que Belmadi pouvait prendre des décisions radicales et courageuses pour le bien de tous, aussi bien pour les joueurs que de l’EN. Il n’a jamais admis que certains éléments étaient plus brillants avec leurs clubs qu’au sein de l’équipe nationale. Il a rectifié le tir dans ce domaine, semble-t-il, plus d’ordre psychique que réellement technique. L’autre paramètre qui a contribué à la progression de l’EN, c’est bel et bien la concurrence déclenchée et appliquée par le sélectionneur, qui n’a pas hésité à lancer dans le bain des jeunes piaffant d’impatience. Avant d’arrêter la liste définitive pour la CAN 2019, Belmadi compte laisser la porte ouverte à une « surprise », c’est-à-dire un joueur qui brillerait alors que personne ne s’y attendait. Ayant le courage de ses idées et avec son franc-parler, le coach de l’équipe nationale a cité comme exemple l’Académie du Paradou AC. 

« Ce volet m’intéresse vraiment. Le quartier d’un quartier, c’est-à-dire Paradou qui est le quartier d’Hydra à Alger, sans stade, sans supporters, sans histoire, arrive à développer le meilleur football en Algérie. Avec une moyenne d’âge de 21/22 ans, avec un football attrayant et des joueurs transférés en Europe. Si on arrive à faire ça à l’échelle d’un quartier, imaginez-vous à l’échelle d’un pays. En citant le président de la FAF, principal artisan de la formidable progression du PAC, Belmadi a souligné que les centres de formation mis en place dans différents endroits serviront à l’équipe nationale. « C’est avec beaucoup de plaisir et un grand espoir qu’on est derrière ce projet ». Dans quelques jours, la liste arrêtée pour l’Egypte sera connue. Il y aura forcément quelques déçus, mais c’est le choix du sélectionneur en son âme et conscience. Et ses choix, Djamel Belmadi les a toujours assumés. 

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,232 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5