Entre Djemaï et Bouchareb : Le bras de fer continue

lundi 17 juin 2019 à 9:10
Source de l'article : Lexpressiondz.com

Mohamed BOUFATAH

Le groupe parlementaire du FLN réclame avec insistance la démission du président de la chambre basse du Parlement.

Une réunion des membres du bureau du groupe parlementaire du FLN à l’APN, s’est tenue, samedi dernier, sous la présidence de Khaled Bouriah dans le cadre du suivi de la crise que connaît la chambre basse du Parlement. Les clans du FLN s’entredéchirent. Le groupe parlementaire de l’ex-parti unique à l’APN a réitéré, avant-hier, dans un communiqué, l’impérative démission de Mouad Bouchareb de la présidence de la chambre basse du Parlement. Il a appelé dans ce contexte, «les députés des différentes formations politiques siégeant à l’APN à s’aligner sur leur position».

Pour le FLN, «les députés doivent assumer leur responsabilité historique dans la défense des revendications du peuple, notamment la démission de Mouad Bouchareb de la tête de cette institution législative». Le groupe parlementaire du FLN a justifié sa revendication par le fait que «la stabilité de l’APN et la reprise de ses activités sont tributaires du retrait de l’actuel président de l’APN de son poste». Craignant que leur formation appartenant à l’alliance présidentielle soit exclue du dialogue, le même groupe plaide pour «la nécessité du dialogue constructif en associant toutes les franges de la société sans exclusion ni marginalisation, afin d’atteindre des solutions adéquates à l’effet de sortir de la crise que vit le pays et d’élire un président de la République dans les plus brefs délais». Dans le même contexte, ce groupe a applaudi «le rôle de l’institution militaire dans la préservation de la stabilité du pays et l’accompagnement du mouvement populaire en vue de répondre aux revendications légitimes». 

Il s’est également félicité du «rôle de la justice dans l’accomplissement de ses missions dans le but de lutter contre la corruption et de soutenir toutes les mesures à même de garantir la justice». Par ailleurs, l’ex-parti unique s’engage « à jouer son rôle dans le cadre des réformes constitutionnelles en vue de faciliter les mesures judiciaires et de contribuer à la garantie de la justice». Pour rappel, le SG du FLN Mohamed Djemaï a réitéré, durant la semaine dernière, son appel à Mouad Bouchareb pour se retirer de son poste car n’étant pas accepté des militants du FLN. Il a fait savoir que «sa formation a épuisé tous les moyens, mais ce dernier maintient sa position contre la récente déclaration finale ayant sanctionné les travaux de la réunion des deux groupes parlementaires, au cours de laquelle les députés du parti ont appelé le président de l’APN, à «être lié à la discipline imposée par le statut et le règlement intérieur du parti et à se conformer à ces décisions…».

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
63 queries in 0,198 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5