Entame de l’examen du baccalauréat : Ambiance sereine au premier jour

lundi 17 juin 2019 à 9:07
Source de l'article : Lexpressiondz.com

Massiva ZEHRAOUI

Les élèves de la filière scientifique ayant été examinés au grand lycée Emir Abdelkader sis à Bab El Oued (Alger) ont laissé entendre que les sujets ont été relativement abordables.

C’est dans des conditions climatiques plutôt clémentes que les candidats ont entamé, hier, les premières épreuves du bac au sein des lycées de la capitale. 
C’est donc la matière de langue arabe qui a ouvert le bal de l’examen dans la matinée. A la fin de la composition, les élèves de la filière scientifique ayant été examinés au grand lycée Emir Abdelkader sis à Bab El Oued (Alger) ont laissé entendre que le sujet avait été relativement abordable. Les candidats rencontrés sur place étaient ainsi partagés. Quelques-uns semblaient assez satisfaits de leur travail, notamment après avoir comparé les réponses avec leurs camarades. C’est ce qu’a affirmé Fayçal, l’un des candidats : «Personnellement je n’ai pas eu tellement de difficultés à traiter le sujet.» Il fait encore observer sur une note d’optimisme que «ça commence bien». 
Pour d’autres en revanche, les questions contenues dans le sujet n’étaient pas totalement à leur portée, toutefois pas inaccessibles non plus, font-ils remarquer, comme c’est le cas de Nawal qui a estimé que la concernant « les questions ont paru quelque peu confuses ». Comme celle-ci, certains de ses camarades ont avoué penser la même chose, et avancé de ce fait qu’ils ne pouvaient déterminer si oui ou non le sujet était abordable. 
Par ailleurs, ces derniers ont eu à choisir entre deux sujets de la même épreuve. Et pratiquement tous se sont penchés sur le même. 
Le constat identique a été fait au niveau de l’établissement secondaire Arroudj Kheireddine Barberousse (ex-lycée Delacroix) à Alger-Centre. Là aussi, les candidats ont indiqué que cette première épreuve était dans l’ensemble « abordable ». Il s’agit notons-le comme dans le premier lycée, des candidats de la même filière, à savoir scientifique. Par conséquent, ils n’ont pas manqué de rappeler que le plus gros reste à venir et que l’épreuve de langue arabe certes, simple compte pour peu dans leur moyenne. Dans ce sens, nombre d’entre eux ont exprimé leurs appréhensions et à juste titre pour l’épreuve des mathématiques. «C’est là qu’on devra faire nos preuves», ont-ils avancé unanimement. 
Les candidats de la filière technique maths qui ont eux aussi passé la même composition dans l’enceinte du lycée Okba situé à Bab El Oued, disent avoir trouvé le sujet facile de façon globale. 
En ce qui concerne les risques d’une fuite des sujets sur les réseaux sociaux, les candidats ont soutenu n’avoir constaté aucune activité dans ce sens. Selon eux, la première épreuve de la première journée s’est déroulée dans les normes et dans le calme. En effet, aucun dépassement de ce genre n’a été signalé par les autorités, lors de cette même journée. 
Il faut dire que comme on s’y attendait tous, la connexion Internet ainsi que le réseau de téléphonie mobile ont été marqués par des perturbations perceptibles. 
Pour rappel, le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed avait annoncé que des mesures rigoureuses allaient être mises en place afin d’être sûrs qu’il n’y ait pas de fraude. Le responsable avait justement été interpellé sur la question. Celui-ci avait simplement fait comprendre que si c’est réellement nécessaire, « oui » le réseau Internet sera bloqué durant chaque épreuves du bac. 
Il a notamment parlé de l’installation de brouilleurs et d’autres appareils modernes dans les différents centres d’examen pour limiter le phénomène et détecter toute tentative de fraude et de mettre la main sur les initiateurs d’un tel acte. 
Ainsi donc, le nombre de candidats ayant été accueillis, hier, dans les centres d’examen d’Alger, s’élève à 58 602, dont 20.717 candidats libres, répartis sur un total de 179 centres de déroulement au niveau des directions de l’éducation est, centre et ouest, encadrés par un personnel pédagogique de 15 234 encadreurs. 
Après avoir traité les sujets de langue arabe dans la matinée, les candidats ont repris à 14h avec l’épreuve de l’éducation islamique. L’examen se poursuivra jusqu’à jeudi prochain. Les résultats sont attendus pour le 20 juillet prochain d’après le ministère.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
62 queries in 0,240 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5