Enième rebondissement dans la crise du FLN,Ould Kablia autorise la tenue d'une session du comité central

vendredi 23 août 2013 à 19:56
Source de l'article : Letempsdz.com

ould kablia.jpgAprès la tenue «controversée» récemment d’une réunion entre le bureau politique et les représentants du parti à l’Assemblée populaire nationale, la crise du FLN est relancée de plus belle par Mohamed Boumehdi qui affirmait que la session du comité central est convoquée pour le 29 août suite à l’autorisation du ministère de l’Intérieur.

L’autorisation en question a été confirmée par Dahou Ould Kablia lui-même alors que le coordinateur actuel du parti, Abderrahmane Belayat, a démenti, dans une déclaration rendue publique jeudi, l’information qui évoque la tenue de la session du comité central le 29 août estimant qu’il est le seul «habilité» à la convoquer.

Le FLN a été autorisé à tenir une réunion de son comité central (CC) après avoir présenté une demande «légalement fondée», a confirmé Ould Kablia dans une déclaration à la presse en marge de la visite de travail et d’inspection du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, dans la wilaya de M’sila, expliquant qu’une réunion du CC est convoquée soit par le secrétaire général du parti soit par les deux tiers des membres du comité.

«Dans la situation actuelle du FLN qui ne dispose pas de secrétaire général, c’est aux deux tiers des membres du comité central de convoquer cette réunion», a-t-il ajouté. Il a souligné, dans ce sens, que la demande faite pour la tenue de la réunion du CC était «légalement fondée», précisant, toutefois, que c’est au parti de décider de la date de la tenue de cette réunion.

Cette déclaration confirme que l’équipe de Belayat ne dispose pas de majorité. Ahmed Boumehdi, président du bureau de la 6e session du comité central au cours de laquelle l’ex-secrétaire général Abdelaziz Belkhadem a été destitué, avait affirmé mercredi avoir reçu une autorisation du ministère de l’Intérieur et de la wilaya d’Alger pour la tenue de la 7e session du CC. Il avait avancé les dates des 29 et 30 août pour la tenue de cette réunion. Le coordinateur du bureau politique du parti, Abderrahmane Belayat, a démenti jeudi l’information de la tenue de cette réunion du CC à la date du 29 août.

Il a ajouté que «seul» le coordinateur du bureau politique est «habilité» à convoquer cette réunion s’appuyant sur l’article 9 de son règlement intérieur du comité central qui l’a, rappelons-le, propulsé à ce poste.

«Contrairement aux informations relayées mercredi soir par des médias, le comité central n’a pas été convoqué», a-t-il affirmé. «Ni la date, ni le lieu, ni l’ordre du jour de cette réunion n’ont été arrêtés par l’instance habilitée à convoquer une telle rencontre qui n’obéit ni aux procédures, ni aux règlements du parti, et encore moins aux textes relatifs à l’organisation et aux activités des partis politiques», a-t-il soutenu, qualifiant de «surprenant» le «comportement» de Boumehdi intervenant selon lui «dans une conjoncture de confusion artificiellement entretenue».

M. Belayat a appelé à la «prudence» et à «la vigilance» pour «éloigner le spectre de la division» au sein du parti. Cet énième rebondissement dans la crise du FLN démontre encore une fois l’existence de plusieurs clans au sein du comité central. Il faut dire aussi que chacune des parties s’appuie sur des textes différents pour défendre sa thèse. On évoque tantôt les statuts, tantôt le règlement intérieur. Pendant ce temps, la crise continue que d’aucuns inscrivent dans «la perspective de la présidentielle

de 2014».

S. M.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
25 queries in 3,701 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5