EN : Vahid et le casse-tête des 23…

EN : Vahid et le casse-tête des 23…

Ivory Coast's coach Vahid Halilhodzic attends a news conference ahead of their African Cup of Nations quarterfinal soccer match against Algeria, in Cabinda, Angola, Friday, Jan. 22, 2010. (AP Photo/Darko Bandic)Vahid Halilhodzic n’a pas encore tranché quant aux joueurs qu’il doit prendre avec lui en Afrique du Sud.

Le choix est extrêmement difficile. La situation de certains de ses cadres, ainsi que la complication de certains dossiers de joueurs qui devaient renforcer les rangs des Verts, le mettent dans une situation inconfortable.

D’ailleurs, d’ores et déjà on peut classer tous ces éléments en quatre catégories en attendant la liste définitive des 23 en prévision de la CAN 2013.

En fait, tout ce qu’on sait pour l’instant c’est que Vahid Halilhodzic va prendre 27 à 30 joueurs pour l’ultime stage qui se déroulera en Afrique du Sud avant d’en choisir 23 pour prendre part au tournoi. Le choix s’annonce difficile et extrêmement compliqué.

Vahid Halilhodzic doit non seulement s’assurer qu’il y a 2 joueurs à chaque poste, mais aussi prendre soin de choisir les meilleurs du moment et c’est là qu’interviennent les paramètres et les exigences qu’il a fixés, c’est-à-dire, l’aptitude physique, la compétitivité, le talent, l’expérience, les valeurs humaines et aussi et surtout prendre en considération l’esprit du groupe, l’intégration de chacun et l’adhésion de tous aux valeurs et aux règles imposées par le Bosnien.

1ER  PALIER : LES HABITUÉS SÛRS D’Y ÊTRE

Il faut dire que certains joueurs qu’on appelle les habitués sont sûrs (sauf blessure) d’aller en Afrique du Sud. Mbolhi, Doukha, Mostefa, Medjani, Belkalem, Lacen, Guedioura, Feghouli, Boudebbouz, Kadir, Aoudia, Slimani, Soudani, Tedjar et Lemouchia sont des joueurs qui ont toutes les caractéristiques requises dont on a parlé pour jouer la CAN. Leur présence est donc assurée.

Il y a certes certains joueurs blessés, tels que Slimani et Soudani parmi eux, mais leur état de santé n’inspire pas d’inquiétude. Normalement ils seront compétitifs d’ici quelques jours. Lacen aussi est remplaçant dans son club, mais il s’entraîne régulièrement et ne souffre d’aucune blessure. Son poids dans le groupe est important au point de pousser Vahid à mettre de côté l’exigence compétitivité.

2E PALIER : LES CADRES EN CONVALESCENCE

Mesbah, Cadamuro, Bougherra, Djebbour, Meghni, Halliche et Yebda auraient pu être intouchables eux aussi, mais leur situation actuelle ne prête guère à l’optimisme. Mesbah n’a joué que 96 minutes depuis le début de la saison et son retour aux entraînements collectifs n’est prévu que demain.

Cadamuro, l’autre arrière gauche de l’EN, a joué un seul match cette saison avec La Réal et c’était avec la réserve. Même si ces deux joueurs ne rechutent pas, leur utilisation en match officiel par leurs clubs respectifs n’est pas du tout assurée et cela les met dans la catégorie des «incertitudes du coach».

Même Si Vahid décide de les prendre avec lui dans sa liste élargie pour le stage afin de les voir à l’œuvre, il n’est pas sûr qu’ils soient retenus dans la liste finale. Bougherra et Yebda  (en plus de Bouazza) seuls rescapés de la CAN 2010, reviennent de blessures graves qui ont exigé de lourdes interventions chirurgicales.

Même s’ils sont tous les deux annoncés de retour cette semaine, Vahid demeure un peu sceptique quant à leur retour à leur meilleur niveau d’ici janvier. Ne pas jouer ni s’entraîner pendant plus de six mois n’est jamais un bon signe. Eux aussi pourraient être dans la liste élargie. Leur maintien dépendra de leur forme lors de ce stage, forme qui dépendra du nombre de matches qu’ils joueront lors de ce mois de décembre.

Rafik Djebbour, suspendu lors du premier match face à la Tunisie, le buteur du championnat grec revient, lui aussi, de blessure. Meghni Mourad, lui, reste un cas vraiment particulier. Toute l’Algérie veut le voir revenir en sélection, mais personne ne sait ce que pense vraiment Vahid de ce joueur. On devrait y voir un peu plus clair d’ici quelques jours. On pourra dire la même chose de Rafik Halliche, qui a repris les entraînements en groupe avant-hier.

3E PALIER : LES RENFORTS POTENTIELS

Lors de sa conférence de presse à Alger, Vahid Halilhodzic a laissé comprendre qu’il aura besoin de renforts dans l’axe. Avant, il avait parlé de Harek et de Ghoulam, ce qui veut dire que Vahid est inquiet quant à la forme de Mesbah et de Cadamuro et surtout pas rassuré de sa paire centrale.

Si on considère que Bougherra, ou le probable retour de Halliche pourraient régler son problème dans l’axe (sans compter l’intérêt qu’il porte pour Mourad Satli, défenseur central de Charleroi), la venue de Faouzi Ghoulam se précise de jour en jour.

La FAF, sur demande d’Halilhodzic a accéléré la procédure. Le frère du joueur, qui est aussi son agent est inquiet quant aux retombées sur la carrière de Faouzi en club si jamais il prenait part à la CAN. Mais du côté de la FAF, on se montre confiant quant à la participation de cet excellent joueur à la CAN.

L’autre renfort pourrait être Belaïli. Finaliste de la C1 africaine avec l’Esperance et titulaire en championnat depuis quelques temps, l’ancien international a réussi enfin a faire changer d’avis à Vahid qui aurait demandé, selon une source crédible, à Kourichi d’aller le superviser prochainement en Tunisie.

Pour ce qui est de Brahimi et de Belfodil, leur éventuelle participation à la CAN est pour l’instant écartée. Sauf retournement de situation ces jours ci, leur venue est prévue pour le match du mois de mars qualificatif pour la Coupe du monde contre le Benin.

4E PALIER : LEUR VENUE DÉPENDRA DE CEUX QUI SERONT FORFAITS

Vahid devra choisir entre Cédric et Zema en Afrique du Sud, mais pour les autres joueurs candidats à faire partie de la liste de Vahid, on parle bien évidemment des locaux et de certains joueurs évoluant en Europe, ils sont dépendants de la forme et de la disponibilité des autres joueurs.

Ainsi, Hachoud, Benmoussa, Chafaî, El-Orfi, Seguer, Djallit, Bouazza, Djabou et Abeid devront s’illustrer avec leur club et attendre que l’un des joueurs déjà dans la liste initiale de Vahid se blesse pour le remplacer.

Il est fort probable que certains de ses joueurs, notamment Bouazza et Benmoussa, soient dans la liste élargie, mais ils ne sont ni le premier ni le deuxième choix de Vahid, de moins, pas pour le moment.

A.B.

KOURICHI DEVRAIT SUPERVISER BELAÏLI PROCHAINEMENT

On a appris de source généralement bien informée que le meneur de jeu de l’Espérance, Belaïli, ex-joueur du MCO et de l’équipe nationale U23, a tapé dans l’œil de Vahid Halilhodzic. Finaliste de la C1 avec son club, l’Algérien a enchaîné plusieurs matchs en tant que titulaire avec le club sang et or de la capitale tunisienne.

Le Bosnien n’est pas resté indifférent et a décidé d’envoyer son adjoint pour le superviser prochainement. Lors de la dernière conférence de Vahid à Blida, il a eu à s’expliquer sur la non-convocation de ce joueur. Le Bosnien dira à son propos : «Belaïli n’est pas titulaire avec son club. Reposez-moi la question quand il le sera.»

A. B.