En l’absence du PT, RCD et MSP : L’opposition appelle à une rencontre du « front du refus » et à un « débat sérieux »

jeudi 14 mars 2019 à 14:55
Source de l'article : Reporters.dz

Après avoir rejeté individuellement les annonces du président Abdelaziz Bouteflika, des partis politiques de l’opposition, des personnalités nationales et des activistes ont tenu hier une rencontre, la cinquième du genre, au siège du parti du Front pour la justice et le développement (FJD), pour débattre des derniers développements et de la situation « historique et exceptionnelle » que traverse le pays.

Comme attendu, et sans hésitation aucune, les présents ont déclaré à la fin des travaux que les décisions prises par le chef de l’Etat de reporter l’élection présidentielle, de ne pas briguer un cinquième mandat et d’organiser dans les brefs délais une conférence nationale inclusive, « ne reflètent pas les aspirations du peuple ».
C’est pourquoi, ils « ont rejeté ces mesures dans le fond et dans la forme », considérées dans un communiqué final « comme un prolongement du quatrième mandat après le refus du cinquième par le peuple ».

Malgré quelques absences, à l’image de Louisa Hanoune (PT), Mohcine Belabbas (RCD), Abderrezak Makri (MSP) et Ahmed Benbitour qui ont pris part à de précédentes rencontres, la réunion a vu la participation de Ali Benflis, président de Talaie El Hourriyet, Abdallah Djaballah, président d’El Adala, Tahar Benbaibèche d’El Fadjr El Jadid, Mohamed Saïd du PLJ, outre l’ancien diplomate Abdelaziz Rahabi, l’écrivain Mohand Arezki Ferrad, la constitutionnaliste Fatiha Benabou et surtout l’avocat Me Mostefa Bouchachi dont l’implication dans les manifestations n’est pas à démontrer depuis la marche du 22 février.

Pour l’opposition réunie, il n’est pas question que la prochaine étape soit gérée par les mêmes visages contre lesquels le peuple s’est soulevé. «Le pouvoir ne peut plus survivre en dehors de tout dispositif constitutionnel et contre la volonté populaire, et n’est pas habilité à conduire la période de transition», estiment les participants, allant jusqu’à soutenir que le maintien de ce même pouvoir « constitue un vrai danger sur la stabilité et la sécurité nationales ». Pour ne plus donner plus de crédibilité à ses institutions, l’opposition a appelé les députés « honnêtes » et « sages » à rendre leur mandat législatifs et « à se retirer du Parlement avec ses deux chambres ».

A l’occasion de cette réunion, les partis et personnalités de l’opposition ont réaffirmé leur « soutien » au mouvement populaire, et ce, « jusqu’à satisfaction de ses revendications ». Ils se sont engagés, à cet effet, « à continuer à participer aux manifestations », dénonçant au passage le fait que les revendications populaires « soient sous-estimées et ignorées ». Pour la marche de ce vendredi 15 mars, les présents ont appelé à « une forte mobilisation », s’insurgeant contre cet « entêtement » des tenants du pouvoir à écouter la voix du peuple. S’agissant des solutions que propose l’opposition, cette dernière a plaidé pour l’éloignement de l’institution militaire des jeux politiques, comme premier préalable avant de passer à d’autres étapes. « Tenant à sauvegarder le consensus national autour de l’Armée nationale populaire et ses missions constitutionnelles, nous refusons son immixtion dans les tiraillements politiques », lit-on dans le communiqué.

L’opposition a ensuite plaidé en faveur de « l’organisation d’une rencontre nationale ouverte au front du rejet de la voie du pouvoir, à cause des dangers qu’elle constitue sur la stabilité du pays et l’unité de la nation », dans l’objectif, a-t-elle ajouté, «d’entamer un débat sérieux pour traduire les revendications populaires, d’élaborer une feuille de route pour une transition démocratique et de construire un nouveau système de gouvernance loin des jonctions des forces extraconstitutionnelles qui dirigent le pays ». Les partis et personnalités présents ont enfin exprimé leur «rejet» de toute ingérence étrangère quelle qu’elle soit, dans les affaires internes de l’Algérie.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
31 queries in 0,249 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5