En l’absence de structures de loisirs et de détente: Des tournois pour rompre avec la routine à Relizane

En l’absence de structures de loisirs et de détente: Des tournois pour rompre avec la routine à Relizane

En l’absence de structures de loisirs et de détente dans certaines localités isolées à Relizane, les villageois vivent en ces jours de grande chaleur estivale au rythme de tournois de football opposant des dizaines de clubs amateurs formés à l’occasion pour rompre avec la routine et renouer avec la pratique sportive en cette période de vacances, a-t-on constaté.

C’est le cas pour les villages de M’hafid, Mouassia 1 et 2, Zeguier, Sehari, Rehailia 1 et 2, Mekaikia, Feghilia et Attba, des localités rurales qui relèvent des communes de Belacel et Yellel notamment et où des jeunes sportifs volontaires se sont mobilisés pour organiser des tournois de football, puisque c’est la discipline la plus répandue dans la région à l’instar des autres régions du pays.

Les organisateurs sollicitent ainsi des associations locales afin de les accompagner et les aider dans leurs initiatives sportives et ce, en vue de rassurer les jeunes joueurs prenant part à ces compétitions et de les doter en moyens nécessaires. «Nous sommes obligés d’accompagner ces jeunes villageois de Belacel et ceux de Yellel pour qu’ils puissent sortir de la routine et renouer avec ces belles rencontres footballistiques », a tenu à expliquer à notre journal Ghellamallah Abderrahmane, président d’une association locale.

A Belacel, le tournoi a déjà démarré, il y a trois jours, avec la participation d’une dizaine d’équipes, à savoir celles de M’hafid, Mouassia 1 et 2, Zeguier, Sehari, Rehailia 1 et 2, Mekaikia, Feghilia et Attba.

Les matchs se déroulent au niveau du stade du village d’Attba. Le manque criard de moyens (pelouses sans gazon synthétique, absence d’équipements vestimentaires et absence de vestiaires), n’a pas empêché les initiateurs d’organiser ce tournoi pour ces jeunes qui se morfondent dans l’ennui et le désœuvrement la plupart du temps.

Un climat d’ambiance bon enfant règne chaque après-midi et ce, à partir de 18h, heure du début des rencontres, qui suscitent l’intérêt des centaines de jeunes sportifs et amoureux du football qui viennent au stade pour encourager et soutenir leurs clubs préférés. Les matchs sont suivis par beaucoup de spectateurs qui se comptent, des fois, par centaines, qu’ils soient jeunes, vieux ou moins jeunes.

Même en l’absence d’agents de l’ordre et de sécurité, l’organisation est jugée «plus que parfaite», toutes les rencontres se déroulent jusqu’à présent dans la sérénité et sont marquées par un fair-play exemplaire. Un respect absolu des règles de la compétition et un esprit sportif exemplaire règnent, que ce soit sur le terrain ou bien dans les gradins, a-t-on constaté.

A la fin des compétitions dont la clôture est prévue pour fin août, des trophées et des médailles ainsi que des attestations d’encouragement seront attribués aux meilleures équipes participantes.

A. Rahmane