Emploi dans le Sud: Vers la levée du gel sur certaines activités Ansej

samedi 14 septembre 2019 à 17:42
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com
Les jeunes entrepreneurs des régions du Sud pourront, désormais, investir dans le cadre de l’Ansej dans des créneaux qui étaient auparavant gelés, à l’instar du transport. Ce n’est pas la seule activité qui sera, désormais, ouverte à l’investissement. D’autres filières seront également concernées.L’annonce a été faite par le ministre du Travail qui présidait jeudi une rencontre sur la gestion du dossier de l’emploi dans les wilayas du Sud au cours de laquelle il s’est dit «conscient» de la situation des demandeurs d’emploi dans les wilayas du Sud en raison de plusieurs facteurs dit-il, notamment des entraves dans le processus de placement de la main-d’œuvre locale dues notamment à des conditions rédhibitoires imposées par certaines sociétés et entreprises économiques activant dans la région pour des postes qui ne requièrent pas de hautes qualifications sans compter le décalage entre la formation et les besoins du marché de l’emploi dans la région mais également l’opacité qui caractérise la gestion des offres d’emploi de la part de certaines entreprises qui «ne respectent pas l’obligation de passer par le canal de l’Anem dans le cadre de la médiation et l’atermoiement dans l’annonce des listes définitives des opérations de sélection, entraînant souvent des protestations de la part des demandeurs d’emploi».

Le ministre du Travail, dressant un bilan des placements dans le cadre des dispositifs existants, a estimé qu’en dépit des réalisations accomplies au niveau de ces wilayas, les chiffres enregistrés ne traduisent pas les ambitions et les attentes des citoyens en matière d’emploi et de résorption du chômage.
Il ressort de ce bilan le placement de plus de 3 100 demandeurs durant les mois de juin et juillet 2019 dans les wilayas du Sud et plus de 280 placements dans le cadre des dispositifs des contrats de travail aidés.
Treize autorisations exceptionnelles ont été établies par des walis pour le recrutement de 340 ouvriers hors wilaya dans des spécialités ne pouvant être pourvues localement dans les secteurs des hydrocarbures, du bâtiment, des travaux publics et du tourisme.

Concernant la création d’activité dans le cadre de l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes (Ansej) et de la Caisse nationale d’assurance chômage (Cnac), le ministre a fait état, pour la même période, du financement de plus de 190 micro-projets ayant permis la création de plus de 455 emplois contre 111 projets, durant la même période de l’année 2018, et qui avaient permis la création de 291 emplois, soit un taux de croissance estimé à 71%.
Pour régler la problématique de la qualification, le ministre du Travail a appelé à l’élaboration de cartographies des activités disponibles dans chaque wilaya afin de définir les secteurs qui peuvent accueillir les projets d’investissement.

Nawal Imés

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
62 queries in 0,215 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5