Elle a intitulé son album “ASWÂT” : Djazia Satour renoue avec l’Algérie, la dépossession et l’exil

dimanche 14 octobre 2018 à 22:42
Source de l'article : Liberte-algerie.com

C’était prévisible, la chanteuse grenobloise, d’origine algérienne, Djazia Satour, a renoué avec sa terre natale, l’Algérie, mais aussi avec les sujets qui fâchent, comme la dépossession, l’exil et l’errance. En effet, dans son dernier album, intitulé Aswât, Djazia Satour a développé de nouvelles thématiques aussi captivantes et invite ses fans à un long voyage dans le sud de la Méditerranée, en proposant un retour à son héritage natal. Très influencée par la pop-music, le blues, le jazz ou encore le chaâbi algérien, Djazia Satour avait passé ses neuf premières années à Alger avant de s’installer avec sa famille à Grenoble, en France.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,254 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5