Effondrement du toit d’une école primaire à Chlef : une catastrophe évitée par «miracle»

mardi 12 novembre 2019 à 17:09
Source de l'article : Radioalgerie.dz

C’est plus par « miracle » que par prévoyance qu’une catastrophe a été évitée dans la wilaya de Chlef, et les vies d’une trentaine d’enfants ont été sauvées.

C’est en effet lors de la récréation des élèves, à l’école primaire Maamar Mokrani dans la localité de Béni Haoua au Nord-Est du chef-lieu de la wilaya de Chlef, que l’effondrement du toit de leur classe a eu lieu.

Rien de plus prévisible lorsqu’on sait que la construction de l’établissement date de l’époque coloniale. De plus, et comme à chaque épisode pluvial, la menace n’a fait que se confirmer pour rendre l’incident inévitable.

Outre le toit, les murs de cette salle de cours sinistrée souffrent de plusieurs fissurations à l’instar d’autres salles de l’école.

Aussitôt informés, les parents des élèves se sont rassemblés devant l’établissement pour exprimer leur décision d’interdire à leurs enfants l’accès à l’école avant la parfaite réhabilitation de l’édifice.

Face à cet incident qui doit alerter tous les responsables à divers niveaux, il est désormais à se demander combien d’écoles, et autres édifices d’utilité publique, se trouvent encore dans cet état et comment parer à ces situations qui pourraient coûter la vie à des innocents ? Les responsabilités doivent être identifiées, mais surtout assumées.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
77 queries in 0,211 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5