Education Nationale : Vers le boycott des compositions du cycle primaire

 

Depuis plus de huit semaines, l’enseignements primaire est ponctué par un mouvement cyclique de grève des enseignants.

 

Selon la coordination des enseignants du primaire, ce mouvement de protestation va perdurer, et même passé à la vitesse supérieure. Désormais le boycott des compositions du premier trimestre sera le prochain cap du mouvement.

Cette décision intervient, selon les enseignant, après avoir épuisé tout autres alternatives face au silence assourdissant de la tutelle quant aux revendication de la coordination.

L’amendement du statut particulier de l’enseignant du primaire, le réexamen des heures de travail, le recrutement de surveillants pour assurer l’encadrement des élèves dans la cour et les cantines afin de permettre aux enseignants de se consacrer à leurs tâches pédagogiques, sont entre autre les revendications soulevées par la coordination.

Néanmoins, les enseignants rassurent les parents d’élève que les compositions se tiendrons « dès que les conditions pédagogiques seront réunies ».