Sonatrach et deux sociétés égyptiennes créent "Selene Petroleum"

mercredi 9 décembre 2009 à 3:40
Source de l'article :

1694774060_small.jpgLe groupe Sonatrach a créé, en partenariat avec deux sociétés égyptiennes activant dans le domaine des hydrocarbures, une société mixte spécialisée dans l’exploration et la production des hydrocarbures.

L’accord a été signé au Caire par Mohamed Meziane, président-directeur général du groupe Sonatrach et Mahmoud Latif Amer et Abdelaâlim Taha, respectivement président du conseil d’administration de la société EGAS et président exécutif de la société EGPC Egypte.

La création de  » Selene Petroleum « , le nom qui a été donné à cette société algéro égyptienne s’inscrivait, selon Mohamed Meziane, dans le cadre de « l’internationalisation  » des activités de Sonatrach ». Hormis l’Algérie et l’Egypte où elle aura des activités, cette société mixte se déploiera également en dehors de ces deux pays, a souligné le premier responsable de Sonatrach. Les capitaux de  » Selene Pertroleum  » dont le siège sera basé à Londres, seront répartis à parts égales, à savoir 50% pour Sonatrach et 50% pour le deux sociétés égyptiennes.

La coopération dans le domaine des hydrocarbures est appelée à s’intensifier entre les deux parties puisque d’autres projets sont au stade des études. Mohamed Meziane, a rappelé, l’accord conclu entre les deux pays dans le domaine du gaz de pétrole liquéfié (GPL), notamment avec le projet de réalisation de stocks de GPL en Egypte qui reste un client de l’Algérie.

Afin de permettre à l’Algérie d’exporter son GPL vers le continent asiatique des études techniques de ces projets devraient être lancées prochainement sur les côtes égyptiennes, notamment celles de la Mer Rouge. Lors des entretiens que les responsables de Sonatrach ont eus avec leurs homologues égyptiens, les deux parties ont évoqué le projet d’oléoduc reliant la Méditerranée à la Mer Rouge devant permettre à l’Algérie d’élargir ses exportations en brut. En outre, des projets comme, la réalisation d’une raffinerie, l’importation d’Egypte du gaz propane et l’exportation de produits pétroliers comme l’essence vers ce pays, ont été abordés.

Pour rappel, le ministre de l’énergie et des mines, Chakib Khelil, a effectué dimanche dernier une visite officielle en Egypte lors de laquelle il a passé en revue la coopération dans le domaine des hydrocarbures avec son homologue Sameh Fahmi. Les deux ministres ont appelé les experts des deux pays à achever l’examen de ces projets de coopération avant le mois d’avril prochain. A souligner que le ministre égyptien du Pétrole est attendu à Alger le 19 avril prochain à l’occasion de la réunion des pays producteurs et exportateurs de gaz.

Abdelghani M.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
51 queries in 6,918 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5