Economie : Les prix à l’exportation et à l’importation en baisse de 1,3%

lundi 14 octobre 2019 à 10:18
Source de l'article : Reporters.dz

L’Office national des statistiques (ONS) a indiqué, dans ses derniers chiffres, que les prix des marchandises à l’exportation et à l’importation de l’Algérie ont baissé de 1,3% durant le premier semestre 2019, en comparaison avec la même période de l’année 2018.

Comparées aux six premiers mois de l’année dernière, les exportations et les importations algériennes ont enregistré une baisse de 1,3%. En conséquence, eu égard à ce que nous permettent d’engranger habituellement nos exportations pour couvrir nos importations, la balance commerciale en a pâti dans une proportion encore plus importante que l’année dernière à la même période.
L’Office national des statistiques a annoncé, à travers son dernier bulletin, que le recul de l’Indice des valeurs unitaires (IVU) à l’exportation de marchandises (prix à l’exportation), s’explique, essentiellement, par une baisse de -1,7% des prix des hydrocarbures et ce, malgré une hausse de +6,5% des prix des produits exportés hors hydrocarbures (PHH) durant la même période.
Mais cette amélioration des prix des exportations des PHH est insuffisante pour influer sur le niveau général des prix des exportations, a précisé la même source. Cette évolution globale des prix à l’exportation de marchandises, dominée par les hydrocarbures (93,10% de la valeur globale des exportations algériennes), est due principalement à la baisse des cours internationaux des hydrocarbures, précise une publication de l’ONS sur les IVU du commerce extérieur de marchandises.

Les exportations des PHH ont représenté 6,90% de la valeur globale des exportations durant le 1er semestre de l’année en cours, rappelle-t-on. Après des hausses appréciables des prix à l’exportation des hydrocarbures avec +33,7% et 6,6% des PHH en 2018, les prix à l’exportation renouent avec la baisse.
De janvier à juin 2019, le volume des exportations algériennes a baissé de -8,8%, alors que le volume des importations a connu une relative stagnation, soit (0,4%), ajoute la même source. Après une hausse de 13,6% au 1er semestre 2018, et 11,9% au cours de toute l’année (2018), les prix à l’importation ont reculé de -1,3%, durant les six premiers mois 2019.

Plusieurs groupes de la structure des importations ont causé cette tendance baissière. Il s’agit des huiles, graisses et cires d’origine animale ou végétale (-12%), des produits chimiques et produits connexes (-9%) et les articles manufacturés (-5,6%). La baisse a concerné aussi les machines et matériels de transport (-3,3%) et les articles manufacturés avec -0,6%. Par ailleurs, des hausses des prix à l’importation ont touché les groupes des boissons et tabacs (+25,6%), les combustibles minéraux, lubrifiants et produits connexes (+6,3%), les produits alimentaires (+5,6%) et enfin les matières brutes non comestibles, sauf carburants (+0,5%). Les exportations de marchandises se sont élevées à 2 122,8 milliards de dinars algérien (DA), au 1er semestre 2019, contre 2 358,1 milliards de DA à la même période de l’année dernière, soit une baisse en valeur de près de 10%. Pour les importations, elles ont atteint 2 634,7 milliards de DA au cours des six premiers mois de 2019, contre 2 659,2 milliards de DA durant la même période en 2018, enregistrant ainsi une baisse en valeur de 0,9%, selon l’ONS.

Fayçal Djoudi

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
76 queries in 0,380 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5