Eclipse solaire du 4 janvier,Attention à vos yeux !

Eclipse solaire du 4 janvier,Attention à vos yeux !

0l63g9.jpgUne éclipse solaire partielle sera observée, après-demain mardi, de 7h 48 à 10h 17 du matin. Regarder le soleil à l’œil nu pourrait provoquer de lourds dégâts allant jusqu’à la cécité totale. Les spécialistes conseillent d’utiliser de lunettes d’éclipse, des filtres solaires certifiés ou des lunettes de soudeur de grade 14 et plus pour une observation sans risque de ce phénomène.

L’observation de l’éclipse de ce mardi (après-demain), où la Lune cachera partiellement le Soleil, est dangereuse pour les yeux qu’il faut protéger avec des lunettes «complètement opaques à la lumière normale». Un événement de ce type, avec observation directe du Soleil, fait courir des risques de lésions cornéennes «à type de kératite», liées essentiellement aux ultraviolets, «douloureuses mais réversibles en quelques jours».

Des dangers qui peuvent, bien évidemment, toucher tous les habitants des pays où cette éclipse pourra être observée. Il y a aussi des risques de lésions rétiniennes. Cet effet peut être irréversible et conduire à «une altération définitive de la vue». L’association Sirius d’astronomie précise, dans un communiqué, qu’il suffit qu’une partie du disque solaire soit fixé directement par un œil pour que la rétine puisse être «irrémédiablement endommagée avec un risque de cécité totale».

L’observation doit «impérativement se faire avec lunettes de soudeur de grade 14 et plus, par projection à travers un instrument optique (jumelles , télescope…), on peut observer la projection du soleil sur une feuille de papier après que la lumière aie traversé un trou minuscule dans une feuille cartonnée disposée perpendiculairement à l’axe des rayons solaires incidents, ce qui permet de regarder dans la direction opposée du soleil», ajoute le même communiqué. L’emploi de verres de soudeur (n°14, de bonne caractéristique optique) est fortement recommandé. Les spécialistes mettent en garde contre l’utilisation de moyens de protection comme des verres fumés, des films radiologiques ou de simples lunettes de soleil. Ils conseillent également de «limiter à quelques minutes les observations du soleil et effectuer un temps de pause entre deux observations afin de reposer les yeux».

L’association Sirius insiste sur le fait de «ne jamais regarder directement le soleil». Le phénomène débutera à 7h48, où le soleil «se lève avec le bord supérieur de son disque déjà masqué par le bord du disque lunaire». A 8h55, l’éclipse atteindra son paroxysme, lorsque le soleil sera «couvert à 55% par la Lune et sera à une altitude de 11° au-dessus de l’horizon».

La phase partielle prendra fin à 10h17, où le disque lunaire «complétera sa retraite par le côté gauche du soleil et sera à une altitude de 22° au-dessus de l’horizon», précise l’association Sirius. Une éclipse solaire avait touché Alger, le 11 août 1999, dont le taux d’obscuration avait atteint 55%, selon Sirius.

La population avait, à cette époque, appliqué les consignes de prévention et la ville était quasiment déserte ce jour-là jusqu’à la fin du phénomène.