Eau potable : Toutes les mesures prises pour améliorer l’alimentation de la wilaya de Médéa

jeudi 21 février 2019 à 19:45
Source de l'article : Www.aps.dz

ALGER – Le ministre des Ressources en eau, Houcine Necib a affirmé, jeudi à Alger, que toutes les mesures avaient été prises en vue d’améliorer l’alimentation de la wilaya de Médéa en eau potable.

La wilaya de Médéa souffre d’un « déficit structurel » en matière de ressources en eau, une situation qui a amené le ministère de tutelle a consacrer un important programme pour améliorer l’alimentation de cette région en eau potable à travers, notamment, les infrastructures de mobilisation des eaux situées dans les wilayas limitrophes, a indiqué le ministre en réponse à une question du député, Rabeh Djedou du Front du militantisme national (FMN), sur les lacunes enregistrées au niveau de certaines communes de la wilaya en matière d’alimentation en eau potable, lors d’une plénière présidée par le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), M. Mouad Bouchareb.

Ces infrastructures, notamment le barrage de Ghrib (Ain-Defla), Koudiet Acerdoun (Bouira), le champs de Birine (Djelfa) et la station de pompage de Chiffa ont permis de couvrir 86% des besoins des habitants de la wilaya en eau potable, a fait savoir le ministre, relevant qu’en sus des eaux mobilisées grâces à ces infrastructures, l’alimentation en eau potable à Médéa s’est renforcée avec les eaux des petits barrages, des forages et des sources.

S’agissant de la question de l’envasement des petits barrages, évoquée par le même député, le ministre a indiqué que l’opération de dévasement des barrages étant couteuse, le ministère a recouru à l’élévation du niveau de ces retenues.

M. Necib a fait état, par ailleurs, de quatre (4) études en cours de préparation afin de doter le parc des barrages de nouvelles infrastructures dont les résultats seront présentés avant la fin de l’année. Ces projets seront programmés selon la disponibilité des moyens financiers.

Le coût global des projets dont a bénéficié la wilaya, y compris les projets réalisés, en cours de réalisation ou sur le point d’être lancés s’élève à 7 milliards de DA, a rappelé le ministre, rappelant qu’un montant de 430 millions DA a été dégagé pour appuyer l’approvisionnement des régions isolées de la wilaya.

Grâce à ces efforts, la wilaya de Médéa a enregistré l’été passé « une nette amélioration » en matière d’approvisionnement en eau potable, a ajouté le ministre, précisant que 56 communes sur un total de 64 que compte la wilaya ont bénéficié d’un approvisionnement quotidien, dont 26 communes ont été approvisionnées en eau potable 24 H/24H.

Le ministre a salué les efforts consentis par la police des eaux en matière de lutte contre le phénomène de raccordement anarchique au réseau d’alimentation en eau, des efforts ayant permis de mettre un terme à 400 cas dans la wilaya.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,301 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5