CoronaVirus en Algérie : Nombre de cas 367 et 25 décès

Du nouveau dans l’affaire de Rachid Nekkaz

L’homme d’affaires et ex-candidat à l’élection présidentielle, Rachid Nekkaz, a décidé de ne pas comparaître devant le juge d’instruction du tribunal de Dar El Baida (Alger). Son procès est prévu pour ce mercredi.

Selon son avocat Abdelkader Chahra, Rachid Nekkaz demande d’être jugé par un tribunal militaire car, selon son avocat, il a été arrêté par des agents de la sécurité militaire et conduit vers les locaux de la “caserne Antar”, située à Ben Aknoun dans la banlieue ouest d’Alger.

Rachid Nekkaz est accusé « d’atteinte à l’unité nationale » et d’«incitation à attroupement armé». Il a été placé en détention provisoire, le 4 décembre dernier, par le juge d’instruction du tribunal de Dar El Baida.

Rappelons que quelques jours avant son incarcération, Rachid Nekkaz avait annoncé qu’il allait déposer plainte contre le défunt Ahmed Gaïd Salah.