Du 21 au 24 Novembre: 5e édition du Salon international de la sous-traitance

mercredi 21 novembre 2018 à 14:56
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

Durant quatre jours, du 21 au 24 novembre du mois courant, la Safex, Pins-Maritimes, Alger, abritera une manifestation d’importance : le Salon international de la sous-traitance qui est au demeurant dans sa cinquième édition.
De nombreux professionnels sont conviés à s’impliquer dans cet événement sachant que pas moins de 900 entreprises activent dans la sous-traitance industrielle.
Les enjeux financiers sont tout aussi importants quand on sait qu’il s’agit d’un marché porteur évalué à 8 milliards de dollars selon les experts car il faut avoir à l’esprit que le tissu TPE et PME est suffisamment dense et bien réparti sur le territoire national.
Pour le président de la Bourse de la sous-traitance et du partenariat, en l’occurrence Kamel Agsous, qui s’est exprimé dans le Soir d’Algérie l’été dernier, aujourd’hui le pays s’engage dans une politique économique et industrielle plus performante. Il en appelle ainsi aux grands ensembles industriels — les donneurs d’ordre — de s’ouvrir aux sous-traitants pour leurs besoins en pièces de rechange.
C’est valable pour la Sonatrach, la Sonelec, la SNVI et d’autres. Il cite l’exemple des Etats-Unis où «20% de la commande publique vont aux sous-traitants».
«Le secteur de l’énergie, souligne-t-il, est un vivier de la sous-traitance industrielle, notamment Sonatrach qui est disposée à accompagner les entreprises.» Il faut sans doute croire que son appel du pied a été entendu puisque celle-ci a organisé des journées d’information sur les opportunités d’investissement pour les entreprises algériennes les 9 et 10 septembre à Alger.
C’est ainsi que la compagnie pétrolière, dans le cadre de cette rencontre, a signé deux conventions et 5 contrats avec des entreprises nationales d’un montant total de 36 milliards DA.
Ces conventions et contrats ont été signés par les cadres de Sonatrach et les présidents-directeurs généraux et représentants des différentes entreprises.
La première convention lie Sonatrach au Groupe Imetal pour une durée de 5 années et porte sur la réalisation par la douzaine d’EPE dans divers domaines que comporte le groupe, de prestations au profit de structures et filiales de Sonatrach.
L’accent est donc mis sur le développement de la sous-traitance susceptible de fournir quelque 50% des besoins en pièces de rechange des entreprises toutes filières confondues.
B. T.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
29 queries in 1,334 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5