Drame en Algérie : elle se fait bruler pour avoir refusé un mariage

Drame en Algérie : elle se fait bruler pour avoir refusé un mariage

Un nouveau drame vient de secouer l’Algérie. Une jeune fille a été brulée vif pour avoir dit non à la demande de mariage de son voisin, à savoir l’agresseur.

Cela s’est passé cette fin de semaine dans la wilaya de Tizi Ouzou, plus précisément dans la commune de Makouda. Ryma, une jeune fille âgée de 28 ans, a été victime d’une agression à l’essence.

Enseignante en langue française, Ryma a été insultée, aspergée d’essence puis brulée par son voisin. Tout ça pour lui avoir dit “non” à sa demande de mariage. L’agresseur n’a pu prendre fuite. Il a été arrêté puis placé en garde à vue par les services de sécurité.

Quant à Ryma, elle se trouve actuellement à l’hôpital de Tizi Ouzou dans un Etat grave entre la vie et la mort. Brulée au troisième degré, la jeune enseignante a pu éviter le pire grâce à l’intervention de sa famille et de ses autres voisins.

À quand la fin des violences faites aux femmes ?

Malheureusement, les violences faites aux femmes ne datent pas seulement d’aujourd’hui. En effet, cela dur depuis des décennies. À l’époque, les femmes n’avaient pas de porteurs de voix, mais avec l’arrivée de l’internet et la multiplication des associations, la lutte contre les violences faites aux femmes est devenue la priorité de tous.

Rien qu’en Algérie, les chiffres officielles affichent 17 femmes assassinées par leurs compagnons sur un total de 32 féminicides. Et cela n’est que la partie visible de l’iceberg. Avec les traditions et la peur de la réaction de la société, les femmes algériennes hésitent toujours à dénoncer les violences faites par leurs conjoints ou leurs familles.