Djebbour mène l’Olympiakos aux 8es

Djebbour mène  l’Olympiakos aux 8es

djebbour.jpgVictorieuse au match aller (1-0) de ce 16e de finale de l’Europa League en Russie, la formation de l’Olympiakos le Pirée a confirmé ce résultat, avant-hier soir, en disposant à domicile de cette équipe de Rubin Kazan, à l’occasion du match retour, sur le même score. L’unique réalisation de cette partie fut l’œuvre du remuant attaquant algérien, Rafik Djebbour, à la 13’.

Un but chanceux puisque à l’origine, c’est son coéquipier, Marcano qui, à la réception d’un coup franc d’Ibagaza, avait frappé le cuir en premier de la tête, avant que celui-ci ne rebondisse sur le crâne de l’Algérien et aille mourir dans les filets du portier russe. Ce but venu assez tôt dans le match a mis d’entrée sur orbite les Reds qui n’ont eu par la suite qu’à resserrer leur défense et préserver jusqu’au bout ce résultat. Le club grec doit aussi une fière chandelle à son portier, Roy Caroll, qui a su, par ses nombreux arrêts, maintenir ce résultat et conduire son équipe aux huitièmes de finale de cette compétition européenne. Pour sa part, Rafik Djebbour, accrédité d’une belle prestation, a cédé sa place sous les ovations du public à la 88’ à son compatriote Djamel Abdoun. Avant cela, il avait écopé d’un avertissement à la 63’.

Le club croisera Metalist Kharkov au prochain tour

Après sa belle qualification, l’Olympiakos retrouvera en huitièmes de finale la surprenante équipe ukrainienne du Metalist Kharkov qui a disposé très largement du FC Salzburg (4-0 à l’aller et 4-1 au retour) au précédent tour. Cette double confrontation ne s’annonce pas du tout aisée pour les coéquipiers de Djamel Abdoun qui devront élever davantage leur niveau pour espérer accéder aux quarts de finale. Rappelons que ce club de Metalist Kharkov avait sorti lors du tour préliminaire le FC Sochaux de Ryad Boudebouz, après l’avoir notamment écrasé au stade Bonal au retour (4-0).

Le match aller de ce 8e de finale se jouera en Ukraine le 8 mars prochain, tandis que le retour est prévu à Athènes, une semaine plus tard.

Neuf semaines après, l’Algérien retrouve son efficacité

Le but inscrit par Rafik Djebbour avant-hier, met fin à une inefficacité qui aura duré plus de neuf semaines. En effet, le dernier but de l’attaquant algérien sous le maillot des «Reds» remonte au match disputé face au Pas Giannina, comptant pour la 14e journée du championnat, et qui s’est disputé un certain 18 décembre 2011. Après un début de saison en fanfare, Djebbour a connu un passage à vide au cours de ces dernières semaines, en raison surtout de sa blessure au genou qui l’avait éloigné des terrains durant presque un mois. Ce but inscrit en Europa League vient au bon moment pour le joueur, puisqu’il l’aidera à reprendre confiance, notamment en perspective des prochains rendez-vous qui attendent le club.

Jusqu’à avant-hier, Rafik Djebbour n’avait marqué que quatre buts sur la scène européenne. Deux sous ses anciennes couleurs de l’AEK Athènes lors de la précédente édition de l’Europa League (face à Dundee United, le 19 août 2010 et Hadjuk Split le 16 septembre 2010) et trois donc avec l’Olympiakos cette saison (face au Borussia Dortmund, le 19 octobre et Arsenal le 6 décembre en Ligue des champions et hier face au Rubin Kazan en Europa League). Des statistiques très satisfaisantes en seulement deux participations européennes. Le joueur aura l’occasion d’augmenter son capital buts européen, lors du prochain tour.

Djebbour : «Mon rôle consiste à marquer des buts»

A l’issue de la rencontre, Rafik Djebbour, tout heureux d’avoir permis à son équipe de gagner et de se qualifier au prochain tour, s’est exprimé devant les médias présents, en revenant sur le succès arraché et évoqué la prochaine confrontation face aux Ukrainiens de Metalist Kharkov. Pour ce qui est de son but, l’Algérien a affirmé que son travail consistait à marquer des buts et qu’il était heureux d’avoir contribué à la qualification de son équipe. «Je suis évidemment heureux de ce but. J’ai donné le meilleur de moi-même pour aider le club à se qualifier. Mon rôle consiste à marquer des buts et le fait d’avoir réussi à mettre ce but tôt dans le match me fait plaisir. En première mi-temps, nous nous sommes efforcés de marquer et gagner, tandis qu’en seconde période, on a géré le score et procédé par des contres. L’essentiel est la qualification.»

«Le football ukrainien a progressé, méfiance !»

En joueur expérimenté, Djebbour se veut méfiant avant d’affronter, lors du prochain tour, la surprenante formation ukrainienne de Metalist Kharkov. Pour lui, pas question de prendre à la légère cet adversaire, d’autant que ce dernier a démontré lors des tours précédents, qu’il avait une très redoutable ligne d’attaque.

«Je ne sais pas si notre prochain adversaire est meilleur que Rubin Kazan, mais ce que je sais, en revanche, c’est que le football ukrainien a beaucoup progressé ces dernières années et demeure l’un des meilleurs en Europe. Il faut faudra faire preuve de méfiance», a-t-il conclu.