Djaballah : « l’objectif du panel du dialogue est de casser le mouvement populaire »

Lors de son allocution à l’ouverture de la 2ème université d’été de son parti à la maison des jeunes Rachid Bounab au centre-ville de Jijel , le président du parti Front de la justice et du développement (FJD), Abdallah Djaballah, a estimé que « l’objectif du panel du dialogue est de casser le mouvement populaire » Considérant que la commission du dialogue n’est pas la solution idoine à la crise.

M. Djaballah a plaidé pour l’application de l’article 7 de la Constitution stipulant que « Le peule est source de tout pouvoir », estimant que « l’application de l’article 102 de la Construction à elle seule ne peut faire sortir le pays de la crise qui le secoue ».

« le peuple à travers son mouvement de protestation a exprimé son refus et sa non reconnaissance de tous ceux qui représentent l’actuel régime », a ajouté le président du FJD, indiquant que « sa formation politique n’adhère pas à l’appel à la désobéissance civile prôné par certaines parties »