TF1 perd de l'audience en France...et en Algérie

jeudi 24 décembre 2009 à 15:18
Source de l'article :

18732_logo.jpg«Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible.»
Patrick Lelay, ex-PDG de TF1 « Extrait de Les Dirigeants face au changement »

TF1, la première chaîne privée de France et la chaîne généraliste la plus regardée dans le Maghreb, est en train de perdre des téléspectateurs en France et des fidèles en Algérie.

Mis à part les matchs de l’équipe de France et ceux de la Champion’s League, aucun programme n’attire les téléspectateurs algériens aujourd’hui sur la chaîne bleu blanc rouge. Même les matchs européens subissent la concurrence des bouquets arabes comme ART et Al Jazeera. Les Algériens qui sont pour la plupart branchés sur le numérique, regardent aujourd’hui plus France 2, France 3 sur Nil SAT et BFM TV sur Hotbird que TF1 sur analogique.

Avec le départ de Ppda, l’information est regardée ailleurs. Pour le cinéma et les séries, les Algériens préfèrent acheter les paquets de DVD vendus sur le marché parallèle que sur TF1.

En France, la première chaîne du PAF souffre aussi puisqu’elle a vu la part de ses audiences passer sous la barre des 25%, mais elle reste incontournable sur les cibles privilégiées par les publicitaires et les annonceurs. Elle vient de décrocher une nouvelle fois les droits exclusifs de diffusion des matchs de l’équipe de France, officiels et amicaux, pour les saisons 2010-2011 et 2013-2014 pour un montant de 45 millions d’euros annuels.

Elle diffusera aussi les matchs de la Coupe du Monde 2010, avec en prime, les matchs de l’équipe algérienne. Durant ces dernières semaines, TF1 est passée pourtant sous la barre symbolique des 25% de parts d’audience (24,6% sur les deuxième et troisième semaines de décembre). Et pourtant le groupe dirigé par Nonce Paolini annonce un chiffre d’affaires publicitaire de 280 millions d’euros pour la chaîne TF1, en recul de 6%, après une baisse de 27% au premier trimestre 2009 et de 19% au deuxième trimestre 2009.

Au total, le chiffre d’affaires du groupe s’élève à 498 millions d’euros, en retrait de 3%. Le bénéfice net du groupe s’élève à 2 millions d’euros, contre une perte de 14 millions l’an dernier. Qui dit mieux? Pourtant les spécialistes des agences médias notent qu’à part La Grande vadrouille et les séries américaines, type Dr House, Les Experts ou Grey’s Anatomy, aucun autre programme n’a su franchir la barre des 30%.

Pointée du doigt, la politique de divertissement du groupe a accumulé les échecs avec les mauvais scores de «La Bataille des chorales» (16,2%) et «Le Grand duel des générations» (22,1%). Cette chute des audiences continue d’occuper les colonnes de la presse en Europe. À elle seule, TF1 a représenté en décembre 52,5% de la pression publicitaire des chaînes hertziennes sur la cible des ménagères de moins de 50 ans.

Très agressive sur le plan commercial, la chaîne a promis de garantir à ses clients son efficacité publicitaire. Contrairement à ses concurrents, TF1 investit dans le divertissement et délaisse la fiction sociale et surtout historique. Des sujets très bien traités par Arte et France Télévisions, qui investissent avec brio dans la fiction et la docu-fiction. Depuis le départ du Breton Lelay, la chaîne tricolore bat de l’aile et risque de perdre plus dans quelques années.

[email protected]

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
48 queries in 8,426 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5