Distribution de l’électricité à Alger-Est: Plan d’urgence pour une amélioration

Distribution de l’électricité à Alger-Est: Plan d’urgence pour une amélioration

électricité.jpgUn plan d’urgence a été lancé par la division d’El-Harrach, direction chargée de la distribution de l’électricité et du gaz dans les communes de la banlieue est d’Alger, afin de réduire les coupures d’électricité durant l’été, a annoncé mardi son premier responsable, Abdelhak Latrache.

Le plan, entamé en décembre dernier, prévoit la construction de 64 postes électriques, de 19 départs électriques (câbles transformateurs qui alimentent les localités) et le renforcement du réseau d’électricité avec une extension de 145 km, a indiqué M. Latrache lors d’une conférence de presse.

Ce « vaste » programme concernera tout le territoire de la Société et en particulier les communes de Bordj El-Kiffan et de Bourouba, qui ont enregistré le plus grand nombre de pannes et de coupures d’électricité durant la dernière saison estivale, a expliqué le responsable de cette filiale de la SDA (Société de distribution de l’électricité et du gaz d’Alger), qui couvre 14 communes de la banlieue Est d’Alger.

La commune de Dar El-Beïda devrait bénéficier de la réalisation de 36 postes et 8 départs électriques, El-Harrach de 8 postes et 1 départ électriques, Baraki de 7 postes et 4 départs électriques alors que la commune de Rouiba bénéficiera de 13 postes et 6 départs électriques, selon les chiffres communiqués par M. Latrache.

Le coût de cet investissement « colossal », destiné à faire face aux problèmes de surcharge des postes et des coupures fréquentes pendant la canicule, avoisine les 800 millions DA selon les estimations de ce responsable.

Sur le nombre total des projets prévus, 16 postes électriques, deux départs et près de 43 Km de réseau ont déjà été mis en service, alors que le reste devrait s’achever fin mai prochain, a-t-il indiqué. « La mise en place de ce plan devrait permettre la minimisation à 80% des pannes et des coupures d’électricité », a affirmé M. Latrache, ajoutant que la satisfaction totale des besoins des clients nécessite trois ans d’investissements.

Par ailleurs, ce directeur a relevé que la réalisation de ce plan se heurtait souvent au manque d’assiettes foncières et à l’opposition des riverains. Le ministère des Affaires religieuses et des wakfs a donné son accord à cette direction pour construire des postes électriques au niveau des mosquées, « ce qui permettra de dégager de nouvelles assiettes à l’avenir », a-t-il ajouté.

La direction de distribution d’El-Harrach assure la distribution d’électricité pour 220.000 abonnés des communes d’El-Harrach, d’El-Dar El-Beida, de Baraki, de Rouiba, de Bab Ezzouar, d’Eucalyptus, de Bourouba, de Bordj El-Kiffan, de Bordj El-Bahri, d’El-Marsa, de Aïn Taya, de Mohammadia, de Réghaïa et de Bachdjerrah.

Rayan nassim