Deux députés du FLN refusent de renoncer à l’immunité parlementaire

Les deux députés du Front de libération nationale de la wilaya d’Oran, Mohamed Seghir Mir et Kadouri Habib ont refusé de renoncé à leur immunité parlementaire, demandée par le ministre de la justice Belkacem Zeghmati.

La commission juridique et administrative de l’assemblée a convoqué les deux députés pour les entendre, et leur a accordé un délai de 10 jours pour préparer leur défense.

Il est à noter que les deux députés sont poursuivis dans une affaire de corruption qui remonte à l’époque où l’ancien ministre Abdelghani Zaalane était wali d’Oran.