CoronaVirus en Algérie : Nombre de cas 367 et 25 décès

Des activistes et dynamiques issus du Hirak dénoncent le refus de l’autorisation d’une conférence unitaire

Le collectif des activistes et dynamiques issus du Hirak a dénoncé, ce jeudi 20 février via un communiqué, le refus d’accorder l’autorisation d’une conférence unitaire, aujourd’hui à la salle Harcha à Alger.

Selon le communiqué, « après avoir obtenu l’accord des responsables du complexe sportif, la Direction de la réglementation et affaires générales DRAG d’Alger nous a notifié le refus d’accorder l’autorisation de tenir notre conférence, prétextant des motifs organisationnels ».

Cette conférence a été programmée pour aujourd’hui pour « célébrer le premier anniversaire de la révolution populaire » selon le communiqué.

En outre, les activistes et dynamique issus du Hirak se disent « résolus à poursuivre l’initiative qui vise la tenue d’une conférence unitaire » et annoncent le lancement du « MANIFESTE DU 220 FEVRIER », comme première étape.

« Rédigé ensemble par un grand nombre d’acteurs et de dynamiques engagés dans le soulèvement populaire, ce manifeste s’inspire du Hirak et c’est à lui qu’il s’adresse », indique le communiqué.

Par ailleurs, les rédacteurs du communiqué insistent « sur le fait que notre initiative n’est pas, ne sera pas et ne vise pas la représentation du Hirak. La conférence unitaire des activistes et dynamiques du Hirak ambitionne de contribuer à la concrétisation des objectifs de la révolution populaire pacifique».