Déprogrammation du film Barbie en Algérie : ce que la presse internationale a dit

Déprogrammation du film Barbie en Algérie : ce que la presse internationale a dit

Le retrait du film « Barbie » des programmes de cinéma en Algérie a suscité de nombreuses réactions à l’international. Déprogrammé pour « attente à la morale », la vague de boycott prend de l’ampleur dans plusieurs pays.

Mettant en lumière cette décision, la presse internationale a commenté le retrait de « Barbie » des programmes des salles de cinéma en Algérie.

Ainsi, au Royaume-Unis, l’agence de presse, Reuters, est revenue sur ce sujet en écrivant, d’après une source algérienne, « Le film faisait la promotion de l’homosexualité et n’était pas conforme aux croyances religieuses et culturelles de l’Algérie » lit-on.

LIRE ÉGALEMENT : Nouveaux horaires pour l’université algérienne : ouverture jusqu’à 22 h dès la rentrée 2023/2024

Si « le bannissement du film Barbie est au top des recherches sur l’Algérie dans plusieurs moteurs de recherche », la presse américaine a, de son côté, massivement traité ce sujet. « Les cinémas algériens ont diffusé le film Barbie pendant trois semaines. Maintenant, ils ne le font plus. En mission pour démanteler le patriarcat, Barbie a été retiré des programmes des salles de cinéma en Algérie pour des raisons d’immoralité. » lit-on.

Le film « Barbie » banni dans plusieurs pays : une décision évidente ?

En France, TF1 a écrit, « Barbie en Algérie, c’est fini. ». De son côté, Radio France a dit, « Après le Vietnam, le Koweït et le Liban, l’Algérie a décidé de retirer Barbie de ses cinémas. La comédie hollywoodienne est accusée tour à tour de faire la “promotion de l’homosexualité” ou de véhiculer des messages politiques. ».

LIRE AUSSI : Le Qatar se dit prêt à une éventuelle médiation entre l’Algérie et le Maroc

Dans un article qui date de juin 2023, le média français, Programme 7, est revenu sur quelques réserves de la part des Américains au sujet de la version française de l’affiche du film « Barbie ».

« Le jeu de mots torride intégré dans l’affiche française du film était trop évident pour ne pas être délibéré. » indiquent des journalistes américains selon Programme 7.