La dégénérescence maculaire liée à l’âge DMLA, toucherait 250 000 algériens en 2017 !

dimanche 31 décembre 2017 à 17:30
Source de l'article : Algerie360.com

Avec l’âge, beaucoup d’entre nous sentent leur vue baisser ou ont des problèmes oculaires tels que la cataracte, le glaucome ou autres, l’une de ces pathologies qui touche pourtant un nombre important d’algériens reste méconnu du grand publique faute de sensibilisation, La DMLA

Les premiers signes de la maladie sont habituellement discrets avant que n’apparaissent les symptômes caractéristiques, dont le stade le plus avancé est l’apparition d’une tache au centre du champ visuel. Les premiers signes de la maladie sont habituellement discrets et peuvent être négligés, déformations visuelles,  Chute de la vision (acuité, contrastes), Sensation d’assombrissement ou de moindre luminosité (nécessité d’intensifier l’éclairage pour lire),Brouillard ou flou visuels, Dépister et diagnostiquer tôt la DMLA est d’autant plus important que les traitements dont on dispose aujourd’hui ne permettent que de stopper ou ralentir les lésions, pas de restaurer la vision perdue,

En 2008, Une étude publiée par le ministère de la santé a recensé 200 000 cas diagnostiqués en Algérie, ce chiffre atteindrait 250 000 en 2017 toujours selon la même source.

Malgré le nombre important d’algériens susceptibles de développer cette maladie, elle reste inconnue par la majorité d’entre eux, alors la DMLA(dégénérescence maculaire liée à l’âge) c’est quoi ?

Le Dr Amin Chachoua, spécialiste en ophtalmologie définit la DMLA comme une maladie dégénérative de la rétine d’évolution chronique qui débute après l’âge de 50 ans, Elle touche sélectivement la région maculaire, c’est à dire la zone centrale de la rétine, entraînant une perte progressive de la vision centrale, sans traitement cette pathologie mène à la cécité du patient (la perte totale de la vision centrale) sans possibilité de la récupérer.

Mais comment pouvons-nous connaître les symptômes de cette maladie avant l’examen médical ?

Au début, nous devons d’abord savoir que les personnes atteintes de DMLA sont des personnes âgées de plus de 50 ans. En raison de l’ignorance de cette maladie, la plupart des patients découvrent les symptômes par coïncidence. Le patient remarque des lignes déformées. Une difficulté à voir les choses clairement et à identifier les visages des personnes et des choses

 » La cause la plus importante de DMLA est l’âge, d’autres facteurs à risques favorisant l’apparition de cette maladie. Il s’agit, tout d’abord, de la prédisposition génétique, le tabagisme qui accroît considérablement le risque de développer cette pathologie, l’exposition au soleil et les yeux clairs, a déclaré le Dr Amine CHAHOUA.

Un examen du fond d’œil peut mettre en évidence certaines anomalies caractéristiques d’une DMLA. Des examens complémentaires sont parfois nécessaires pour confirmer le diagnostic, une fois ce dernier confirmé par un spécialiste, le traitement disponible actuellement dans l’ensemble des Centres Hospitaliers Universitaires en Algérie est l’injection intra-vitréenne (piqûre dans la cavité oculaire située à arrière du cristallin) d’anti-VEGF (médicaments empêchant la croissance des néo-vaisseaux), Le nombre d’injection varie ensuite selon les patients,

Parmi les problèmes qui rendent difficile la détection de la dégénérescence maculaire liée à l’âge, La cataracte, aussi très présente chez les personnes de plus de 50 ans et première cause de cécité en Algérie, elle rend quasi impossible le diagnostic, qui n’est alors possible qu’après son traitement toujours selon docteur A. CHACHOUA, qui ajoute que la détection précoce et le traitement rapide de la DMLA est la combinaison magique pour profiter de la santé des yeux le plus longtemps possible.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
73 queries in 13,090 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5