Défilé de l’ANP: 4 points à retenir de l’artillerie lourde de l’Algérie

Défilé de l’ANP: 4 points à retenir de l’artillerie lourde de l’Algérie

Hier, l’Algérie a célébré le 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale et de l’indépendance. De majestueuses festivités étaient au rendez-vous pour marquer cet événement historique ; notamment le grand défilé militaire de l’Armée nationale populaire (l’ANP) à Alger.

En effet, pour célébrer cette date historique, l’ANP a organisé une parade militaire grandiose ce 5 juillet à Alger ; sous la supervision du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Ce défilé militaire, qui perpétue les traditions de l’ANP, a permis de mettre en avant la puissance de feu de l’armée algérienne à l’extérieur. Et ce, en reflétant l’évolution fulgurante du système de défense national ; la modernisation du matériel militaire ; ainsi que la précision des performances professionnelles.

Défilé militaire du 5 juillet : performance brillante des forces aériennes

Le défilé militaire de l’ANP a eu lieu au niveau de la RN11 à Alger ; jouxtant Djamaâ El-Djazair à El Mohammadia. Et ce, en présence de Présidents et de délégations de plusieurs pays amis et frères. Ainsi que les hauts fonctionnaires de l’État.

Après le coup d’envoi donné par le Président Tebboune ; le défilé a commencé par la remarquable performance des forces de l’armée de l’air ; ayant décoré le ciel aux couleurs nationales ; sous les applaudissements des invités et du public.

Lors du défilé ; les forces aériennes ont présenté les avions d’instruction avancée et appui-feu YAK-130. Ainsi que des avions de transport tactique C-130. Mais aussi les avions de transport BE-350 et un avion de transport tactique IL 76-MD.

La performance de l’armée de l’air a aussi compté une opération de ravitaillement en vol par un avion ravitailleur IL-78 ; accompagné de deux redoutables SU 30-MKI. Avant de prendre fin avec la simulation de ravitaillement en vol des avions de chasse ; accompagné de deux SU-24-MK.

Parade militaire du 5 juillet : l’armée de terre exhibe ses véhicules de combat

Le défilé militaire de l’ANP s’est poursuivi avec la présentation de véhicules de combat des forces terrestres. À l’instar des chars modernisés, des chars TERMINATOR. Ainsi que des BMP-2 avec rampe de lance-missiles et des véhicules de reconnaissance.

L’armée de terre a aussi mis en avant les camions dotés de deux canons anti-aériens ; en plus des obusiers et des véhicules LRM. Par ailleurs, les forces terrestres ont exposé les systèmes automoteurs antiaériens ; ainsi que les engins de combat anti aérien avec système de missiles Sol-Air.

Le défilé a aussi été marqué par la présentation du redoutable système antiaérien longue portée “S-300” ; de VLTT munis d’un canon sans recul ; des VLTT blindés et des véhicules blindés à roues.

Lors de la parade, l’armée de terre a exposé les échelles d’assaut ; les chars poseurs de ponts et les différents types de stations radar. En plus des chars de réparation et d’évacuation ; des BMP ambulances et des camions plateaux 4×4 et 6×6. Mais aussi les camions ateliers de réparation électrique avec camion de mécanique générale et tracteur grue.

Les forces navales présentes au défilé militaire du 5 juillet

Les formations des forces navales ont également marqué leur présence à la parade militaire de l’ANP ce mardi 5 juillet. En effet, depuis le large, plusieurs bâtiments de guerre et navires polyvalents ont été observés.

Il s’agit notamment des sous-marins, des bateaux de commandement et de projection des forces de soutien et de support. Mais aussi de frégates, de corvettes, de dragueurs de mines ; de navires d’instruction ; ainsi que de navires de recherche et de sauvetage.

D’ailleurs, les forces navales ont mis en avant le navire baptisé “La Kalâa des Béni Hammad”. Un bâtiment qui peut transporter à la fois plusieurs hélicoptères et véhicules terrestres. Il peut aussi être utilisé en guise de base de commandement mobile lors des batailles navales. Ou encore permettre aux forces terrestres de débarquer sur des plages inadaptées.

Lors du défilé, le voilier “Le navigateur 938” a aussi fait son apparition au large. Ce dernier est équipé de techniques avancées dans le domaine de la navigation maritime. Il est utilisé pour effectuer des missions de formation et divers entrainements. À l’instar de la qualification des officiers pour pratiquer la navigation dans des conditions difficiles.

Les carrés des Moudjahidines marquent le défilé militaire du 5 juillet

La parade a aussi compté le défilé des carrés des Commandements des Forces ; des Écoles militaires. Ainsi que les carrés de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) ; ceux de la Direction générale des douanes et la Direction générale de la Protection civile.

Cependant, les carrées des Moudjahidines ont créé la surprise avec les costumes des combattants de l’Armée de libération nationale (ALN). Lors du défilé, d’autres carrés ont sillonné la RN 11 devant Djamaâ El-Djazair. Il s’agit des carrés de la Formation musicale et de la Cavalerie relevant de la Garde Républicaine. Ainsi que des carrés Cadets de la Nation.