Déclarant la guerre aux bénéficiaires de logements sociaux malhonnêtes Le wali d’Alger compte sévir

Déclarant la guerre aux bénéficiaires de logements sociaux malhonnêtes Le wali d’Alger compte sévir

bidon_ville_8_677656726.jpgLes habitations précaires et les bidonvilles seront éradiqués graduellement mais sûrement au niveau de la wilaya d’Alger. Les programmes de logements dans la capitale suffisaient à répondre à toute la demande exprimée.

C’est ce qu’a mis en avant le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh lors de sa visite de travail et d’inspection samedi au niveau des communes relevant des circonscriptions administratives de Draria et de Birtouta.

Il est revenu en effet à cette occasion sur la nécessité d’éradiquer ces habitations précaires dans le souci de redonner à la capitale son cadre de vie moderne et agréable. « Nous lutterons activement contre les citoyens qui vendent leurs habitations pour reconstruire ensuite des bidonvilles.

Ils sont dans le collimateur », a-t-il averti tout en affirmant que des enquêtes dans ce sens sont en cours pour déterminer les ayants droit des citoyens véreux. Il a rappelé dans ce registre qu’au moins 60 000 nouveaux dossiers relatifs aux habitations précaires, caves et baraques de fortune ont été recensés.

« Nous sommes en train de peaufiner et d’étudier la véracité de ces dossiers », a-t-il précisé tout en rappelant que le chiffre est appelé à s’accroître.

Inspectant lors de cette visite des sites d’habitations réalisés par l’OPGI d’Hussein Dey, dont la majorité est en cours d’achèvement, inscrits dans le cadre de la résorption des habitations précaires, M. Zoukh a instruit les responsables de doubler la cadence des travaux particulièrement en ce qui concerne les infrastructures de proximité telles les écoles, les salles de sports, les centres de soins ainsi que l’aménagements des espaces extérieurs et aires de jeu.

A sa première halte, le wali a visité le projet de 834 logements sociaux à Kheraïcia, puis il s’est déplacé à la commune de Douéra pour inspecter à Ouled Mendil le projet de 1032 logements sociaux, d’une superficie de 69,00 m2, dans la circonscription de Draria.

Sur place, le directeur de l’OPGI d’Hussein Dey, M. Rahaimia a indiqué que le site comprendra deux écoles primaires et un CEM en cours de réalisation ainsi qu’un lycée qui seront tous réceptionnés à la prochaine rentrée des classes. Un terrain de jeu, un espace extérieur y sont inclus en plus d’un marché de proximité. S’agissant des travaux de VRD, ce même responsable a indiqué que le taux de réalisation est de 95 %.

A Tessala El Merdja, dans la circonscription de Birtouta, M. Zoukh s’est enquis de l’état des lieux du projet de 932 logements sociaux de types F3 et F2 avant de se rendre à la commune de Sidi M’hammed toujours dans la même localité administrative pour inspecter le projet des 2 160 logements qui comporte deux écoles primaires, un CEM et un lycée dont le taux d’achèvement avoisine les 95 % dans sa totalité.

Le wali a instruit les responsables et différents acteurs à faire de leur mieux pour booster et doubler la cadence des travaux en vue de leur achèvement pour pouvoir ensuite livrer ces logements dans les meilleures conditions possibles.

«On doit s’assurer que toutes les conditions sont réunies pour le bien des citoyens », a-t-il affirmé tout en précisant qu’il est dans le droit des citoyens d’avoir des logements qui répondent aux normes. M. Zoukh n’a pas mâché ses mots, par ailleurs, pour blâmer le P-APC de la commune de Kheraïcia après avoir constaté un laisser-aller dans le plan de gestion des déchets ménagers qui ont envahi tous les coins de la commune.

Kahina B.