Décès du moudjahid Salah Rahmani, ancien directeur de l’Institut de la Magistrature de Bouzaréah

dimanche 21 octobre 2018 à 23:58
Source de l'article : Www.aps.dz

ALGER – L’ancien directeur de l’Institut de la Magistrature de Bouzaréah (Alger), le moudjahid Salah Rahmani est décédé, samedi, à l’âge de 82 ans, dans un hôpital en France, des suites d’une longue maladie, a-t-on appris dimanche auprès du ministère des Moudjahidine.

Né à Sétif, le défunt à rallié les rangs de l’Armée de libération nationale en tant qu’officier en 1957 au niveau de la Wilaya II historique où il a mené, aux côtés de ses compagnons de lutte, plusieurs batailles féroces contre l’occupation française. Blessé en 1959, le moudjahid a été emprisonné de 1960 jusqu’à la fin de 1961. Le défunt a poursuivi son combat jusqu’au recouvrement de la souveraineté nationale.

Après l’indépendance, Rahmani a poursuivi son parcours et son militantisme politique en occupant notamment plusieurs postes de responsabilité dont inspecteur général au ministère des Moudjahidine, conseiller à la Cour des comptes, directeur de l’Institut de la Magistrature à Bouzaréah et enfin directeur de projet d’appui et de réforme de la justice (2003-2008).

En cette douloureuse épreuve, le ministre des Moudjahidine a adressé à la famille du défunt et à ses compagnons de lutte ses condoléances les plus attristées, priant Dieu, Tout-Puissant, de le combler de ses bienfaits et de l’entourer de sa grâce éternelle.

La dépouille du moudjahid, Salah Rahmani, sera inhumé au cimetière de Sétif.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
25 queries in 2,341 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5