Décès du Cheikh Mohamed Cherif Kaher, président de la commission da la fetwa au HCI.

Le président de la commission de la fetwa au Haut conseil islamique (HCI), Cheikh Mohamed Cherif Kaher, est décédé vendredi à l’âge 83 ans, a-t-on appris auprès du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs.

Né en 1933 au village de Tamouguert (Bejaia), le défunt est issu d’une famille humble et conservatrice. Après avoir fait l’école coranique dans son village natal, il avait rejoint « Jamaâ al-Zaytouna » à Tunis en 1951 où il a obtenu un diplôme international en sciences de la chariaâ islamique.

Ancien moudjahid et membre l’Armée de libération nationale (ALN) puis militant au sein du Front de libération nationale (FLN), il avait fait partie de la délégation envoyée par le gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) à Baghdad (Irak) où il a poursuivi ses études en lettres arabes.

Après l’indépendance, ce grand érudit avait publié plusieurs ouvrages avant de décrocher un doctorat en lettres arabes et enseigner à l’université d’Alger.

Le défunt a participé à plusieurs congrès sur la pensée islamique et avait également animé des conférences et des rencontres, en Algérie et à l’étranger, sur des thèmes liés à la pensée islamique.

Il avait occupé plusieurs postes, notamment ceux de directeur de l’institut des sciences islamiques relevant de l’Université d’Alger. Il était également membre du Haut conseil islamique où il a présidé la commission de la fetwa depuis 1992 jusqu’au jour de son décès.

L’enterrement du défunt aura lieu au cimetière de Sidi Naâmane à Zeghara, sur les hauteurs d’Alger, après la prière du vendredi. APS