Début du Ramadhan,Samedi, selon l’association Sirius

Début du Ramadhan,Samedi, selon l’association Sirius

r5yvgd.jpgL’association Sirius d’astronomie annonce que les calculs et observations ont révélé que le début du mois du jeûne sera pour samedi prochain.

Comme chaque année à l’approche du mois de Ramadan, la polémique enfle concernant le début du jeûne, en dépit des données et observations scientifiques qui peuvent pourtant fixer avec précision le premier jour du mois du Ramadan. Alors que les différentes parties s’accordent à dire que seul le Comité des croissants lunaires du ministère des Affaires religieuses est habilité à émettre une fetwa sur la date effective du début du Ramadan, les associations d’astronomie dévoilent les résultats de leurs recherches et observations concernant le début du mois de Ramadan. Pour sa part, l’association Sirius ayant achevé ses observations, déclare qu’elle «espère qu’aucune déclaration intempestive et mal intentionnée ne viendra troubler la concorde des avis scientifiques sur l’observation de la lune». Pourtant, les différentes parties ne s’accordent pas à s’entendre sur le début du Ramadan et le jour de l’Aïd, comme cela a été le cas l’année passée. Pour sa part, l’association Sirius, qui chaque année effectue des calculs en prévision du Ramadan, annonce que les Algériens débuteront le jeûne samedi prochain. L’association précise aussi qu’emphatiquement, seul le Comité des croissants lunaires du ministère des Affaires religieuses peut émettre la fetwa fixant le début du mois du jeûne. Les données astronomiques de l’association concernent la nouvelle lune du mois de Ramadan. «La nuit du doute du 29 du mois de chaâbane ou nuit du doute étant le jeudi 19 juillet 2012, le croissant lunaire correspondant au mois de Ramadan 1433 sera impossible à observer dans tout le territoire national tant à l’œil nu qu’avec des instruments optiques, vu que la lune se couchera en même temps que le soleil», explique l’association Sirius. Les scientifiques noteront de ce fait qu’il découle de l’impossibilité de l’observation du croissant lunaire que le 1er du mois de Ramadan ne pourra donc être le vendredi 20 juillet mais le samedi 21 juillet si l’on se tient à l’observation visuelle du croissant. L’association notera, par ailleurs, que même si était permise l’observation dans d’autres pays tels que ceux de l’Afrique australe pour lesquels la lune se couche après le coucher, l’observation est aussi rigoureusement impossible à l’œil nu et marginalement possible au télescope. Les scientifiques diront de ce fait que «seuls les pays qui ne se soucient pas de l’observation visuelle et qui donc se contentent de la conjonction avant le coucher du soleil, ce qui est un avis bien minoritaire dans le monde musulman, pourraient débuter le mois de carême le vendredi 20 juillet». Les membres de l’association Sirius souligneront le fait que cette année, quasiment tous les pays du monde musulman s’accordent quant à la date de la nuit du doute et que nous nous acheminons vers un début du mois de Ramadan unifié le samedi 21 juillet. Evoquant la Libye, l’association Sirius, précisera aussi que depuis la révolution, les autorités de ce pays se sont jointes au concert des pays musulmans qui se basent sur l’observation du croissant comme annonciateur du mois.

F.-Z. B.