Dattes : Une production exceptionnelle de 8,5 millions de qx attendue cette année

Dattes : Une production exceptionnelle de 8,5 millions de qx attendue cette année

dattes-algerie.jpgUne production de dattes de 8,5 millions de quintaux est attendue cette année en Algérie, contre 7,8 millions lors de la campagne 2010-2011, et 6,5 millions durant la saison 2009-2010.

Une production de dattes de 8,5 millions de quintaux est attendue cette année en Algérie, contre 7,8 millions lors de la campagne 2010-2011, et 6,5 millions durant la saison 2009-2010. Selon un communiqué du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, parvenu hier à notre rédaction, la campagne phoenicicole 2012/2013 qui se déroule dans de bonnes conditions, au niveau des wilayas concernées du sud du pays, s’annonce très prometteuse, au vu des premières évaluations réalisées par les professionnels, les experts et techniciens de la filière, lesquelles relèvent qu’à la date du 11 novembre dernier, les quantités de dattes récoltées sont évaluées à 3,3 millions de quintaux, ce qui représente 41% des prévisions de production.

Dans ce contexte, le document rappelle que dans le cadre des contrats de performances, signés entre le ministère et les wilayas concernées du pays, un objectif de production de 9 millions de quintaux de dattes (un tiers est constitué de la variété dite Deglet Nour), a été fixé pour la période 2009-2014.

Abordant ensuite le volet des exportations, les services phytosanitaires du ministère de l’Agriculture et du Développement rural font état de 76.336 tonnes de dattes qui ont été exportées en 2011 (49.096 tonnes de dattes sèches et 27.240 fraîches), alors qu’en 2010, 54.162 tonnes de dattes (40.940 sèches et 12.222 fraîches) ont été placées sur le marché international.

Il faut préciser également que ces exportations incluent aussi bien le produit facturé que celui échangé dans le cadre de l’opération de troc avec les pays subsahariens tels que le Mali, le Niger, etc.

Pour rappel, la palmeraie algérienne compte une superficie totale de 170.000 hectares contre 165.000 ha en 2008, ce qui représente, selon le département de Dr Rachid Benaïssa, 18,7 millions de palmiers. La filière compte par ailleurs 90.000 phoeniciculteurs et génère près de 128.000 emplois permanents.

À cela, il faut ajouter que les pouvoirs publics ont adopté des mesures incitatives afin de booster l’exportation des dattes, à travers l’octroi de primes de l’ordre de 5 Da/kg pour les dattes en vrac et 8 Da/kg pour les dattes conditionnées, ainsi que le soutien financier accordé aux professionnels pour la création d’unités de conditionnement, dont  le montant peut aller jusqu’à quatre millions de dinars.

Synthèse de Mourad A.