« Dans la capitale il n’y a pas de cachir », scandent des opposants à la marche des pro-élections

Suivez-nous sur Viber et Google News

Des dizaines d’habitants du centre ville d’Alger sont descendus dans la rue, ce samedi, pour s’opposer à la marche des travailleurs du secteur public qui sont sortis pour dénoncer l’ingérence étrangère et, apporter leur soutien à l’armée et à l’élection présidentielle du 12 décembre.

« Fi laasima makach el cachir (Dans la capitale il n’a pas de cachir) », ont scandé les manifestants.