Nation

Crise de l’eau à Alger : le PDG de SEAAL s’explique

Alors que la crise de l’eau persiste à Alger, et dans plusieurs autres wilayas, poussant même parfois des citoyens à bloquer des routes, voila que le premier responsable de la SEAAL, Amine Hamdane, fraîchement installé à la tete de l’entreprise désormais 100 % algérienne, sort enfin de son silence.

Le nouveau PDG de SEAAL s’est exprimé sur le programme d’urgence de distribution d’eau dans la capitale Alger. Selon ce responsable, le plan « a été respecté à 90 % ». Il précise notamment que plus de 90 % de la population algéroise a bénéficié d’une alimentation en eau potable selon le programme qui été établi le 26 juin dernier.

La feuille de route de SEAAL

Toujours selon le même intervenant, « un plan de travail et une feuille de route ont été élaborés en coordination avec la Direction des Ressources en Eau d’Alger afin d’assurer la fiabilité et le suivi du programme de distribution, ainsi que pour trouver des solutions dans les meilleurs délais dans le cas ou une fluctuation urgente est enregistrée ».

Amine Hamdane ajoute que ses équipes se trouvent sur le terrain concernant les quartiers ou les zones qui se plaignent des perturbations concernant l’alimentation en eau potable.

Ces perturbations, estime le même responsable, sont parfois causées par le système de pression disponible au niveau de l’entreprise SEAAL. Ce dernier « ne permet que d’atteindre les cinq premiers étages de l’immeuble, comme c’est le cas avec les logements de la ville nouvelle de Sidi Abdallah, quartier 1000 logements, belle vue à Ain Al-Benian, le quartier LPP de Stawali…”.

Cela fait, explique selon M. Hamdane, que l’eau arrive à 6 h  du matin chez certains et à 9 h chez d’autres, et ce, au sein du même immeuble.

Le PDG de la SEAAL a également invité les habitants d’Alger a « fermer leurs robinets dès que cela est possible pour faire parvenir l’eau aux habitants des étages supérieurs ».

Share
Publié par
Amine Ait