Création du “Prix du Président de la République pour le meilleur exportateur”

Création du “Prix du Président de la République pour le meilleur exportateur”

Dans un geste visant à honorer les efforts des opérateurs économiques algériens et à promouvoir la diversification des exportations hors hydrocarbures, le président de la République a institué le “Prix du Président de la République pour le Meilleur Exportateur”. Cette initiative, officialisée par le décret présidentiel n° 24-202 du 24 juin 2024, marque une étape significative dans la valorisation des contributions des exportateurs au développement économique national.

Ce prix, décerné chaque année se composera d’un bouclier commémoratif et d’un certificat de mérite.

Il cible plusieurs catégories d’exportateurs : les produits industriels et pharmaceutiques, les produits agricoles, les services, ainsi que les exportateurs vers le continent africain. De plus, le jury prévoit des distinctions spéciales pour le plus jeune exportateur et les femmes exportatrices.

Les critères de sélection des lauréats incluent le chiffre d’affaires à l’export de l’année précédente, le nombre de pays destinataires, le nombre de travailleurs dédiés à l’exportation et la moyenne de croissance des ventes à l’export par rapport à l’année précédente.

Ainsi, les candidats doivent remplir plusieurs conditions pour être éligibles. Ils doivent notamment jouir de tous les droits civils et civiques, ne pas être inscrits au fichier national des auteurs d’infractions frauduleuses, et être en règle avec les services fiscaux et les organismes de sécurité sociale.

Une commission pour une évaluation rigoureuse

Une commission interministérielle, soit un “jury”, préside la sélection des lauréats. Le ministre chargé du commerce ou son représentant préside cette commission. Des représentants de divers ministères et organismes, dont ceux des affaires étrangères, de l’intérieur, des finances, de l’énergie, de l’industrie, de l’agriculture, des transports, du travail, et de la pêche, entre autres, composent cette commission.

Des représentants du Conseil national économique, social et environnemental, de la Banque d’Algérie, des douanes et de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie forment également le jury.

Les membres du jury nomment pour une durée d’un an, renouvelable une seule fois, et ils doivent ne divulguer aucune information concernant les exportateurs candidats.

Le jury élabore un règlement intérieur incluant le dossier de candidature et le système d’évaluation basé sur les critères définis, avec un critère de pondération en cas d’égalité des candidats.

Les services du ministère du commerce et de la promotion des exportations communiquent aux exportateurs les conditions, modalités et délais de candidature par tous moyens appropriés. La candidats qui veulent participer déposent  les dossiers auprès du secrétariat du jury dans les délais fixés.

En reconnaissant et récompensant les meilleurs exportateurs, cette initiative vise alors à encourager l’innovation, la diversification et la compétitivité des entreprises algériennes sur la scène internationale. Le ministère du commerce et de la promotion des exportations couvre les frais d’organisation de la cérémonie de remise du prix, tandis qu’un fonds spécial dédié à la promotion des exportations prend en charge les coûts du prix.