CRB 7- JSK 1,Naufrage des Canaris au 20 Août

CRB 7- JSK 1,Naufrage des Canaris au 20 Août

crb.JPGLa défense de la JSK a pris de l’eau de partout face aux attaquants du Chabab notamment Slimani, lequel a inscrit à lui seul 4 buts sur les 7 marqués par son équipe. Jamais de mémoire des supporters, leur équipe n’a subi un tel affront durant ces 15 dernières années.

Il faut remonter à la saison 96/97 où la JSK a perdu par 6 buts à 0 à Tlemcen. La défaite d’hier a été mal perçue par tout le public kabyle qui s’attendait à tout sauf à une telle humiliation face à une équipe du CRB animée d’une seule détermination, celle de laver l’affront de l’élimination en coupe d’Algérie à Tizi Ouzou. Certes, c’est le troisième match pour les équipiers de Rial en l’espace d’une semaine, mais est-ce là justifie une telle déconvenue ? Non, car à l’exception de Yahia Chérif et Younès, lesquels ont fait preuve d’un peu de volonté sur le terrain, les autres étaient totalement transparents. Aucun compartiment n’a rempli convenablement son rôle. Le calvaire de la JSK a débuté dès le coup d’envoi de la rencontre. Le but inscrit par Abdat à la première minute de jeu a complètement déboussolé les visiteurs qui ont encaissé but sur but jusqu’à ce que la note soit trop salée.

Berrefane dépassé et il sera mis au frigo

Même s’il n’est pas l’unique responsable de cette défaite, Berrefane sera surement sur le banc le prochain match. Ce n’est pas de sa faute, si l’équipe a encaissé autant de buts, mais le staff technique ne va pas risquer avec lui lors de la prochaine journée, vu que le moral de celui-ci a pris un sérieux coup en encaissant 7 buts dans un seul match.

L’axe central totalement défaillant et Ziti inexistant

L’une des causes de la déroute de la JSK, c’est la faiblesse de son axe central. D’ailleurs, pratiquement tous les buts encaissés hier sont dues à des erreurs de l’axe central. La paire Rial-Ziti a été décevante. Il n’y avait aucune entente entre les deux joueurs, ce qui a poussé le coach Belhout a faire sortir Ziti pour le remplacer par Berchiche après le troisième but. Ce changement ne lui a été d’aucun salut puisque son équipe a encaissé 4 buts après. Il faut dire que Ziti est très loin de son niveau et il confirme d’un match à l’autre qu’il ne peut pas aspirer encore à une place de titulaire. Toutefois, il ne faut pas lui faire porter, à lui seul, le chapeau de cette défaite dans la mesure où Rial et Berchiche ont commis plusieurs erreurs.

Belhout est il pour quelque chose dans déroute ?

En plus des erreurs commises par les défenseurs, le milieu n’a pas fonctionné. Ce qui a facilité la tâche aux attaquants du CRB. Ni Saïdi, ni El Orfi et moins Tedjar n’ont eu le rendement escompté. Le premier s’est même permis de jeter le maillot de la JSK par terre. Mais la question qui revient sur toutes les lèvres est celle des choix des joueurs. Nessakh a éprouvé toutes les peines du monde pour stopper les attaquants adverses. Ziti était totalement absent et Saïdi était out. Le coach kabyle a tenté de remédier à cette situation en procédant à deux changements, mais les carottes étaient déjà cuites pour lui et son équipe. Cette défaite aura surement des conséquences sur l’équipe.

S. A. A. S.