Craignant la pénurie en hiver, Les familles algériennes se ravitaillent

Craignant la pénurie en hiver, Les familles algériennes se ravitaillent

les de2 (8).jpgAprès le manque flagrant en gaz butane connu durant les hivers des deux dernières années, les Algériens se ravitaillent en bouteilles de gaz, par crainte que le scénario des années précédentes se perpétue.

La wilaya de Médéa à elle seule met en réserve près de 42 000 bouteilles de gaz butane au niveau de ses différents centres enfûteurs et dépôts de gaz butane, en prévision de l’hiver qui s’annonce rude pour la troisième année consécutive, a indiqué hier, le directeur du district commercial de l’entreprise Naftal pour la région centre.

Ce stock de sécurité est réparti actuellement entre les mini-centres enfûteurs de Beni-Slimane et Zoubiria, ainsi qu’au niveau des dépôts d’approvisionnements situés dans les localités de Draa-Smar, Ksar-El-Boukhari et Mezghena, a précisé Abdellilah Mouafek.

Tizi Ouzou est l’autre wilaya ayant bénéficié d’un relèvement de capacité de stockage en gaz butane, ayant été sujette l’année écoulée aux caprices de dame nature, notamment les hameaux isolés, non raccordés en eau, ni en électricité et gaz. Quelque 18 000 unités de plus par rapport à l’année dernière.

Passant de 22 000 à 40 000 bouteilles, réparties sur plusieurs centres de distribution en haute montagne. Une mesure qui vient pallier la pénurie connue en janvier et février 2013, dévoilant ainsi les failles résidant en les stratégies adoptées par Naftal.

En outre, un dispositif de déneigement destiné à parer aux aléas que pourraient générer les intempéries à travers la wilaya 15, a été mis en place par la Direction locale des travaux publics (DTP). Au titre de ce dispositif hivernal, la DTP a procédé au déploiement de 13 chasse-neiges relevant de son parc roulant, à travers ses onze subdivisions territoriales, « en privilégiant en matière d’affectation de ces moyens, les zones de haute altitude, de par leur exposition à plus d’enneigement », d’après le chargé de l’entretien des infrastructures de base au niveau de la DTP.

Pour minimiser l’échec de la firme à laquelle il est à la tête, le DG de cette filiale de Sonatrach, Said Akretche, a annoncé la semaine passée sur les ondes de la Radio nationale, que la demande à sensiblement baissé comparativement aux hivers de 2011 et 2012, où un pic de 700 000 bouteilles/jour a été enregistré. Situant la demande en ce début d’hiver à 400.000 bouteilles/jour. Soit une baisse estimée à la moitié de la demande enregistrée l’année dernière.

Chose d’omise par Said Akretche, est que les premiers amoncellements de neige n’ont pas commencé. A cet effet, il indique  » avoir pris des mesures pour améliorer la distribution de gaz butane à travers un contrat de partenariat signé avec une entreprise spécialisée « . Ajouté à plusieurs autres actions engagées, portant le renforcement des dispositifs de distribution et de stockage de gaz butane, à savoir, la multiplication des points de vente de bonbonnes de gaz pour atteindre  » actuellement les 8 000 points « .

Akretche parle également d’optimisation des capacités du transport routier et même maritime.  » Nous avons augmenté considérablement les navettes de bateaux de transport de gaz en vrac en provenance d’Arzew vers les ports d’Alger et de Skikda pour alimenter les dépôts du Centre et de l’Est « , a-t-il précisé.

Par Kahina Sameur

Évacuation de huit familles bloquées par la neige à Tikjda

Huit familles, bloquées samedi soir par la neige au niveau du col d’Aswel, sur les hauteurs du Djurdjura, ont été évacuées par les services de la Protection civile de Bouira jusqu’à l’hôtel du Centre national des loisirs et des sports de Tikjda (CNLST), a-t-on appris dimanche auprès de la Protection civile.

« Composées de 34 membres, les huit familles ont été bloquées dans leurs véhicules par les grandes quantités de neige qui se sont abattues sur la RN 33 au niveau d’Aswel », a précisé M. Doukari Fatah, responsable à la cellule de communication au sein de la Direction de la Protection civile. Sorties pour admirer les paysages féériques de Tikjda, en cette période hivernale, ces familles ont été surprises par les chutes et ont dû être secourues, a-t-il assuré, ajoutant que leurs véhicules n’avaient été récupérés qu’aujourd’hui (dimanche). D’importantes chutes de neige sont enregistrées depuis le début de la semaine dernière sur les hauteurs du Djurdjura, notamment dans la station climatique de Tikjda, à Aswel ainsi qu’à Tizi N’Kouilal.