Covid-19 : le bilan détaillé de ce 14 novembre

Covid-19 : le bilan détaillé de ce 14 novembre

L’Algérie, selon le Dr Derrar, directeur de l’institut Pasteur Algérie, est en pleine troisième vague. Cependant, les chiffres officiels, communiqués quotidiennement par le ministère de la Santé, indiquent que la situation reste maitrisable.

En effet, aujourd’hui l’Algérie a recensé 97 nouveaux cas de contamination à la covid-19, contre 109 cas annoncés par le bilan d’hier. La pandémie est toujours présente donc, mais rien d’alarmant comparé au 2000 cas que le pays enregistrait chaque jour lors de la précédente vague.

Les chiffres du département de Benbouzid ajoutent que l’Algérie déplore aujourd’hui 7 nouveaux décès à cause des complications liées au coronavirus. Les mêmes chiffres font également état de 64 nouvelles guérisons et de 18 nouvelles admissions aux services de réanimation.

4e vague : nous y sommes ?

Selon le Dr Derrar oui. Le directeur général de l’ IPA (Institut Pasteur d’Algérie) a déclaré aujourd’hui que l’Algérie est déjà en pleine quatrième vague.

Le même intervenant affirme que “l’Algérie est officiellement entrée dans la quatrième vague épidermique du coronavirus” et que “la courbe épidémique de la 4e vague commence à monter, certes pas assez vite, mais autant ascendante que les vagues précédentes”.

Ces mises en garde interviennent au moment où la campagne vaccinale en Algérie est presque au point mort. Pas plus de 11 % de la population algérienne est vaccinée contre la covid-19 au moment où, en Europe, la dernière vague est considérée comme une pandémie des non vaccinés.