Corps démembré d’un Algérien en France: 1 an après, la dépouille toujours pas rapatriée

Corps démembré d’un Algérien en France: 1 an après, la dépouille toujours pas rapatriée

Sa mère est morte en septembre dernier, sans voir son fils et sans que les coupables ne soient identifiés.

C’est l’histoire tragique d’une famille algérienne consumée par un deuil prolongé. Hakim Ouadi, un jeune algérien dont le corps a été retrouvé, le 26 décembre 2016, démembré dans une valise abandonnée sur le massif de la Colle noire, en région PACA (France).

Selon le site d’information Nice Matin, la dépouille du défunt n’a, un an après, toujours pas été rendue à sa famille. Le corps mutilé de Hakim est conservé à Nice afin que les expertises judiciaires soient menées à leur terme, explique ce média.

“On se heurte ici aux nécessités de l’enquête, ce que l’on peut tout à fait comprendre”, a déclaré l’avocat de la famille.

La mère de la victime, meurtrie par la disparition brutale de son fils, est décédée en septembre dernier. Elle aurait, selon le conseil de la famille, souhaité être enterrée auprès de son fils en Algérie.