Coronavirus : Le ministre de l’Industrie pharmaceutique révèle les stocks disponibles en chloroquine

Le ministre délégué à l’Industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmed, a révélé, ce dimanche, lors de son passage ce matin, à la radio chaîne 3, les stocks disponibles en chloroquine et masques de protection.

« Tous les moyens de l’Algérie sont focalisés pour pouvoir répondre aux besoins de nos concitoyens. Aucune limite financière ou matérielle n’a été posée », a rassuré Lotfi Benbahmed.

« Pour l’hydroxychoroquine (…) C’est un médicament qui est produit localement. Nous avions déjà 130 000 boîtes qui venaient d’être produites et libérées par le laboratoire national de contrôle des produits pharmaceutique et nous avons un programme d’importation de 190 000 boîtes. Cela nous permettra de traiter 320 000 malades, mais nous espérons que nous n’atteindrons pas ce stade », a-t-il fait savoir.

Concernant les produits et matériel de prévention, Lotfi Benbahmed a indiqué que quatre producteurs nationaux sont en train d’en produire 50.000 masques/jour. « Ce sont des masques anti projection, ils ne vous protègent pas, mais protègent les autres si vous êtes contaminé. Il est destiné au personnel soignant mais il y a eu une utilisation abusive. Malgré le stock dans les hôpitaux de 12 millions de masques, ils ont été utilisés abusivement, vendus, donnés aux familles. C’est du gaspillage, ils auraient pu être gardés pour les soignants et les malades. Pour ne pas être contaminé, il faut une combinaison, le masque, les lunettes», a expliqué le ministre.

« Nous attendons en entre 5 et 10 millions de masques en plus de la production locale qui fournit 150 000 masques par jour. L’industrie nationale se trouve relancée mais il y a un déséquilibre entre l’offre et la demande et nous sommes obligés d’importer. Il y a quelques dons mais surtout des commandes très importantes à la Chine », a-t-il ajouté.

Rédaction d’Algerie360