Coronavirus : La Chine donne t’elle les vrais chiffres ?

La Chine a annoncé, il y’a quelque jour, avoir parvenu à maîtriser la propagation du coronavirus Covid-19 dans à Wuhan, le point de départ de l’épidémie. A-t-elle dit toute la vérité ?

Cette question a été soulevée par le média français « France Inter » dans un reportage intitulé « le mystère des chiffres chinois sur les victimes du coronavirus ».

La chine a donné le chiffre de 3300 décès dont plus de 2500 dans la ville de Wuhan. Des doutes ont commencé lorsque l’Italie et l’Espagne l’ont dépassé en nombre de victime. Puis, lorsque le royaume uni annonce qu’il s’attend à 20 000 mort, le double estimé aux Etats-Unis.

Cette province compte à elle seule 60 millions d’habitants, dont 11 million dans sa capitale Wuhan, le point de départ du virus. Il y’a quelques semaines de cela, cette province a été dépassée par les événements. « Il y a donc un mystère à constater une telle différence dans le bilan entre Wuhan et les foyers suivants », indique ce media.

Ajoutant qu’un nouvel élément vient s’ajouter aux interrogations. Avec la levée du confinement, des urnes ont été livrées par milliers aux crématoriums de la ville de Wuhan. « En nombre bien supérieur à celui des décès », conclut France Inter. « Certaines estimations vont ainsi jusqu’à un chiffre de 40 000 victimes de l’épidémie ».

Par ailleurs, un groupe des lanceurs d’alerte à Wuhan a été réduits au silence. « Le Dr Ai Fen, médecin qui en fait partie a donné une interview explosive à un magazine ; depuis, elle a « disparu », indique encore la même source. Ajouter à cela, les chiffres annoncés quotidiennement sont approximatifs. « Soit parce que les méthodes de comptage sont différentes ».

En fin, France Inter reconnait que « ce mystère des urnes ne constitue pas une preuve, mais sème le trouble ».

Rédaction Algerie360