Coronavirus en Algerie : Nouvelle Fatwa concernant la prière

La commission ministérielle de la Fatwa a émis, ce mardi, un nouvelle Fatwa concernant la prière pour les personnes qui s’occupent des patients atteints du Coronavirus.

Si la personne n’est pas en mesure d’effectuer les ablutions et le tayammum ensemble, comme c’est le cas pour les médecins, infirmières, personnel de protection civile et d’autres qui ne peuvent pas quitter leur emploi, dont dépend la nécessité d’un traitement et de sauver la vie d’une personne, alors les règles de leur prière sont, selon le communiqué de la commission ministérielle de la Fatwa :

  • Celui qui est capable de prier d’une manière ou d’une autre, il peut faire ses prières même sans ablution ni tayammum, s’il n’est pas en mesure de le faire;
  • Celui qui ne peut pas faire ses prières à temps, il doit les faire dés qu’il pourra;
  • Il il est possible de combiner une prière avec celle qui la précède (Dhuhr et Asr et les prières Maghrib et Isha) mais, selon le cas de chaque personne;
  • S’il n’est pas possible d’accomplir la prière à pleine capacité, il est permis de l’accomplir de plusieurs manières, par exemple si la personne ne peut pas se prosterner, elle peut accomplir sa prière en se contentant de l’indication ou en se penchant dans la position à sa disposition.
  • Celui qui est incapable d’enlever l’impureté, il peut prier avec elle.

Rédaction d’Algerie360