Coronavirus en Algérie : Le bureau du Conseil de la nation suspend son activité

Le bureau du Conseil de la nation a décidé de suspendre de « façon exceptionnelle » son activité parlementaire à partir de ce lundi jusqu’à « nouvel ordre », pour éviter la propagation du coronavirus, a indiqué lundi un communiqué du Conseil.

Le Conseil a décidé de reporter la séance plénière consacrée à l’élection de son représentant au Conseil constitutionnel prévue mercredi à une date ultérieure et de reporter la séance consacrée aux questions orales destinées aux membres du gouvernement prévue jeudi à une date qui « sera fixée en coordination et en concertation avec l’Assemblée populaire nationale (APN) et le gouvernement ».

Dans ce cadre, le bureau du Conseil de la nation a exprimé « son soutien aux décisions et dispositions préventives prises par le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune pour cerner la propagation de ce virus et appelle les citoyens et citoyennes à « faire preuve de vigilance et de prudence et à éviter tout ce qui est susceptible d’exposer leur vie au risque ».

Lors de sa réunion, le bureau du conseil a insisté sur l’impératif de « respecter les mesures et dispositions préventives annoncées par le gouvernement », précisant que les services administratifs au niveau du Conseil de la Nation ont pris des mesures opérationnelles préventives et décidé de réduire la présence des fonctionnaires au sein des services administratifs sans perturber le bon déroulement du travail », indique-t-on de même source.

Le bureau du Conseil exhorte au « respect des règles de santé », appelant à « observer les mesures prises par les pouvoirs publics dans ce sens ».