CoronaVirus en Algérie : Nombre de cas 454 et 29 décès

Le pétrole en chute libre !

Après avoir chuté de plus de 10% depuis le début de la semaine, les cours du pétrole continuent leur plongeon face à la propagation de l’épidémie du coronavirus.

A New York au Etas-unis, le baril américain de WTI pour avril a abandonné 3,4%, pour terminer à 47,09 dollars, au plus bas depuis début janvier 2019.

Quant au Brent, il a lâché 10,8% depuis le début de la semaine et le WTI 11,8%.

A Londres en Angleterre, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril a lâché 1,25 dollar, pour clôturer à 52,18 dollars, un niveau plus vu depuis fin 2018.

Michael Hewson, de CMC Markets a expliqué à l’AFP que La propagation du virus fait craindre un ralentissement mondial, un affaiblissement de la confiance des consommateurs et une diminution des voyages, ce qui pèse sur la demande et donc sur les prix.

Lors de la réunion prévue dans une semaine à Vienne en Autriche les décisions des ministres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) seront décisives pour enrayer la chute des cours.