Contribution : Lettre à la maman du policier

lundi 15 avril 2019 à 19:11
Source de l'article : Algerie360.com

Chère Madame, chère Maman,

Je vous écris pour vous dire que votre fils est sur le mauvais chemin.

Il a tout récemment utilisé des balles en caoutchouc contre ses propres frères et sœurs !

Il a aussi tiré des capsules de gaz lacrymogène vers l’intérieur du tunnel des facultés où se trouvaient des femmes et des enfants !

Non seulement votre fils chère Madame est entrain d’agir violemment contre ses propres frères et sœurs qui lui ont porté de l’eau, qui ont servi de bouclier pour le protéger et qui lui ont même offer des fleurs, non seulement votre fils a agit très violemment et sans la moindre clémence pour les femmes et les enfants mais aussi il est entrain d’agir contre les principes mêmes de sa noble mission qui est celle de protéger les citoyens et non pas de les opprimés !

Votre fils chère Madame s’est attaqué à des personnes qui ne représentaient aucune menace pour lui ou pour ses collègues et qui participaient à une marche pacifique contre un régime de voyous et de criminels.

Ce Régime chère Madame est passé expert dans la manipulation des masses et des individus et a opposé les algériens les uns aux autres pendant plus ‘un demi-siècle.

Ce régime chère Madame à assassiner des opposants juste pour avoir donner un simple avis sur la gestion des affaires du pays. Ce régime a soulevé une guerre civile qui a fait plus de 200 000 morts, des milliers d’orphelins et des millions de personnes traumatisées.

Ce régime chère Madame a fait fuir des cadres et des scientifiques avant de déstructurer presque toutes les institutions du pays et de dissoudre la recherche scientifique.

Ce régime chère Madame a réduit tout un peuple à la dépendance après avoir défait et démoli l’économie nationale. Une caste d’oligarques s’est établie pour perpétuer le vol, le détournement de fonts tout en généralisant la corruption.

Ce régime chère Madame méprise notre peuple au point de se moquer sur les médias de nos enfants morts en mer pour avoir tenter de s’extraire à la vie cauchemardesque établie pour détruire leur avenir et celui de tout un pays.

Sans chercher à dédouaner l’OAS des crimes que cette organisation terroriste a perpétré en Algérie pour nous livrer « une terre brûlée », ce régime chère Madame a fait pire que l’OAS, il a aussi sacrifié les principes de toute une nation, trahie les martyres de l’Algérie , pour « commercialiser » la souveraineté de notre pays à des forces étrangères ennemies pour bénéficier en retour d’un soutien et d’une caution politique et ainsi de se maintenir au pouvoir.

Votre fils chère Madame est sur le mauvais chemin.

Lorsqu’il a tiré des balles caoutchouc en blessants des innocents, il aurait pu entraîner la mort d’une maman, tout comme vous, qui aurait pu être entraînée dans une bousculade ou tout simplement suffoquer sous les gaz lacrymogènes.

Je vous prie chère Madame la maman du policier de faire lire cette lettre à votre fils et de l’aider à comprendre qu’il n’est pas trop tard pour lui de rejoindre la révolution et de soutenir ses frères et sœurs contre ce pouvoir d’assassins et de voyous.

Et que Dieu lui pardonne !

Chafik Ben Guesmia
[email protected]

Les opinions et contributions publiées sur Algérie36 ne reflètent pas la position de notre rédaction.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,187 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5