Constantine : Nettoyage dans des établissements de santé publique

Constantine : Nettoyage dans des établissements de santé publique

par A. Mallem

Constantine : Nettoyage dans des établissements de santé publique

Le secteur sanitaire de la wilaya de Constantine vient de lancer une opération pour le nettoyage des structures publiques de santé à travers toute la wilaya afin de leur donner de l’éclat et cet aspect accueillant et humanitaire prôné par les instructions insistantes de la tutelle. L’action qui vient d’être lancée cette semaine s’appuie sur la solidarité des travailleurs de tous les établissements publics de santé concernés par cette opération, qui se «mobilisent pendant une journée donnée afin de procéder à un grand nettoyage intérieur et extérieur dans une polyclinique, un laboratoire de santé ou un établissement hospitalier de santé». Cette opération propre au secteur hospitalier de la wilaya nous a été expliquée hier par M. Benkhedim, directeur de la santé, de la population et de la réforme hospitalière (DSP) de la wilaya de Constantine. Selon ce dernier, l’action programmée n’a rien à voir avec le travail quotidien fait par les femmes de ménage, car il s’agit d’un nettoyage «à grandes eaux et d’un entretien général qui touchera le parterre aussi bien que les murs, les plafonds et les dépendances situées à l’intérieur et à l’extérieur de l’établissement». Notre interlocuteur a indiqué que cette opération de solidarité n’est pas nouvelle dans le secteur puisque de telles actions ont été lancées les années passées au niveau du centre hospitalo-universitaire (Chu) Dr Benbadis de Constantine et dans l’établissement hospitalier de santé (EHS)) de Djebel Ouahch. Celle qui vient d’être lancée a touché 4 polycliniques de la ville de Constantine : celles de Mentouri, Daksi, Sissaoui et Zouaghi, en plus du laboratoire d’hygiène situé dans le quartier de Sidi Mabrouk.

M. Benkhedim a indiqué que ces actions ne sont pas conjoncturelles mais font partie d’un programme annuel arrêté par la direction de la santé et qui touchera l’ensemble des structures sanitaires de la wilaya. «Pour le moment, a ajouté notre interlocuteur, il s’agit de nettoyage général, et pour ce qui est de la réfection des équipements, cet aspect sera également pris en charge mais dans le cadre d’un programme distinct qui sera développé suivant le budget accordé à chaque structure de santé».