Constantine – CHUC: Des individus sèment la terreur aux Urgences

mercredi 28 août 2019 à 10:57
Source de l'article : Lequotidien-oran.com

Nuit de terreur aux services des Urgences chirurgicales du CHU Constantine. Dans la soirée du lundi, aux environs de 23h, un groupe de 15 individus qui accompagnaient un patient ont saccagé le service de la chirurgie orthopédique et le bureau de la réception des Urgences chirurgicales du CHUC, semant la panique au sein des malades et du personnel médical, qui se sont enfouis devant ces comportements d’une rare violence.

D’après des témoignages, dont celui d’un médecin présent lors de ces troubles, les accompagnateurs du malade, qui souffrait de plusieurs blessures, voulaient qu’il soit pris en charge dans l’immédiat, en le faisant passer dans le bloc opératoire sans plus attendre. Mais, comme les deux blocs opératoires étaient déjà occupés par deux autres patients, dont le diagnostic était jugé plus préoccupant que celui du patient, l’impatience et la colère a vite gagné ses accompagnateurs, qui ont exigé qu’il soit pris en charge en priorité.

Voyant que leurs exigences n’étaient pas exécutées comme ils le voulaient, ils ont joint le geste à la parole en commençant par saccager le bureau de la réception du service des Urgences chirurgicales, avant de se diriger vers les deux blocs opératoires, où ils ont défoncé les portes pour s’introduire à l’intérieur, et tomber nez-à-nez avec deux malades sur les tables d’opérations avec autour des chirurgiens et le personnel médical.

Tout le monde s’est alors enfui, laissant les patients à leur sort, l’un complètement conscient et l’autre, une femme, était sous anesthésie et ne savait pas ce qui se passait autour d’elle. L’arrivée des services de sécurité mettra fin à ces troubles qui ont choqué, voire terrorisé, les malades et le personnel médical.

On précise dans ce sillage, qu’hormis le préjudice moral et le saccage du matériel de l’hôpital, personne n’a été blessé, lors de ces tristes évènements. Rappelons que les agressions contre le personnel médical et paramédical, au sein des structures de santé, sont monnaie courante, dénoncées à maintes reprises par les différents syndicats, en activité dans le secteur.

A. Z.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
61 queries in 0,225 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5