Conférence internationale d’Alger de solidarité avec le Sahara occidental

jeudi 10 décembre 2009 à 3:09
Source de l'article :

La conférence internationale des villes jumelées et solidaires avec celles du Sahara occidental, qu’abritera Alger au début de la semaine prochaine, verra la participation d’une quarantaine de pays.

Le président du Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui (Cnasps), M. Mahrez Lamari, a annoncé hier les grandes lignes de cet important événement. Lors d’un point de presse, organisé conjointement avec le président de l’APC d’Alger-Centre, Taïb Zitouni, au siège du Cnasps, M. Lamari a précisé que cet important événement se veut comme «une tribune pour exprimer une solidarité commune avec la cause sahraouie mais aussi une énième occasion d’interpellation des instances internationales, notamment l’ONU, pour exhorter le Maroc à se conformer à la légalité internationale et à respecter les droits de l’homme dans les territoires occupés jusqu’à l’organisation d’un référendum libre et démocratique en faveur du peuple sahraoui».
Il est aussi question, selon le conférencier, de demander l’élargissement des prérogatives de la Minurso (Mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental) pour inclure la dimension des droits de l’homme en son sein.

Cette conférence, à laquelle prendront part pas moins de 250 villes représentant une quarantaine de pays, se veut également une occasion d’impulsion d’une nouvelle dynamique avec la participation «plurielle» d’élus locaux et de représentants de la société civile pour mettre en place un mécanisme cohérent et un programme à mettre en œuvre pour l’année 2010, a encore précisé Mahrez Lamari.

Il a ajouté qu’au niveau national, toutes les communes des chefs-lieux de wilayas seront présentes et tous les maires d’Alger prendront part aux travaux. Côté européen, le président du Cnasps annonce la participation de dizaines d’élus. Pour illustrer cette présence en force des Européens, Mahrez Lamari a précisé que 40 élus italiens, 50 d’Espagne et 70 de France seront au rendez-vous.

Les travaux se dérouleront en public et aucune activité ne sera organisée à huis clos, tient encore à souligner M. Lamari. A cette importante manifestation succèdera la réunion statutaire du comité exécutif des cités et gouvernements locaux unis d’Afrique (CGLUA). Cette réunion, qui aura lieu le 14 décembre à Alger également, sera sanctionnée par une déclaration. «La déclaration d’Alger sera une réponse aux saboteurs de la manifestation», a souligné Taïb Zitouni en allusion aux manœuvres marocaines .

C’est dire que ces deux événements revêtent un caractère de solidarité important aux yeux des organisateurs surtout que leur tenue intervient à un moment où la question sahraouie traverse une période cruciale avec l’escalade affichée par le Maroc.

Y. M.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
28 queries in 5,253 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5