Complexe touristique de Sidi Fredj Rush des touristes depuis le début de la saison estivale

lundi 12 août 2013 à 22:26
Source de l'article :

2890695317_1.jpgLe complexe touristique de Sidi Fredj (ouest d’Alger) est un lieu privilégié, sinon il est probablement, en été, l’endroit le plus fréquenté du littoral ouest d’Alger.

Situé à une trentaine de kilomètres de la capitale, offrant des conditions de sécurité irréprochables ainsi qu’un ensemble de services dédiés aux estivants, le complexe attire tous les jours, depuis le début de la saison estivale, un grand nombre de visiteurs, surtout les week-ends où l’affluence bat tous les records.

Et c’est ainsi que le directeur commercial de l’Entreprise de gestion touristique de Sidi Fredj, M. Temmam Mohamed, indique que 49 104 touristes résidents répartis sur 4 unités relevant de l’entreprise (El Manar, El Marsa, le centre touristique et Azur club) ont été recensés depuis début juin, soit 78 % de la capacité d’accueil de ces unités estimée à 63 lits.

Ces chiffres concernent la période allant du 1er juin au 31 juillet dernier. Les touristes résidents qui optent pour le complexe touristique de Sidi Fredj viennent de différentes wilayas du pays et il ya aussi des émigrés, a précisé M. Temmam.

70 000 estivants affluent quotidiennement vers le complexe, a-t-il ajouté. Ainsi les employés des trois unités hôtelières du complexe ont été obligés de redoubler d’efforts pour répondre aux besoins de dizaines de milliers d’estivants et ce, même durant le mois sacré du Ramadhan.

Après l’intégration à la zone résidentielle des plages de Club-des- Pins et de Moretti, il y a plus d’une quinzaine d’années Sidi Fredj est devenue la destination principale des familles et des touristes individuels en quête d’un site agréable et convivial où passer des journées de détente en toute quiétude.

Selon le directeur commercial de l’Entreprise de gestion touristique de Sidi Fredj, plusieurs facteurs ont favorisé ce bilan dont « l’instruction gouvernementale relative à l’animation nocturne des espaces touristiques et de loisirs outre les prix compétitifs, le tarif d’une chambre individuelle étant entre 3 000 et 7 000 DA ».

Il a dans ce sens rappelé l’aménagement de certains espaces dont un grand parking d’une capacité de 1 000 véhicules. 670 travailleurs dont 70 agents recrutés par contrat pour la saison estivale veillent au service des touristes.

Il faut bien voir ce petit port de plaisance, cette jetée, ces hôtels et restaurants sans oublier la plage qui ne sont jamais totalement vides durant cette période de l’été. Avec la persistance de la canicule, les touristes et familiers du lieu profitent donc dans ce lieu de la fraîcheur et de l’air marin.

Couples, familles, amis, touristes ou simplement des curieux sont tous là pour profiter de la baignade et des jeux de plage, sans oublier d’humer cet air que seule la plage pourrait en faire envahir tout le corps.

Par contre, M. Temmam a fait savoir que le complexe « souffre toujours de lacunes » qu’il tentera de combler à l’avenir sur la base des remarques des touristes », ajoutant qu’il « s’apprête au recyclage de 600 travailleurs de différentes catégories ».

D’autre part, il est utile de rappeler que dans une déclaration à la presse en marge de sa visite d’inspection aux structures et entreprises du secteur au complexe touristique de Sidi Fredj (ouest d’Alger), le 19 juillet dernier, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, M. Mohamed Benmeradi, avait précisé que « la mise à niveau du complexe touristique de Sidi Fredj « s’achèvera dans 4 mois au vu du rythme des travaux en cours ».

Il a insisté sur l’importance de « préserver le cachet architectural de Sidi Fredj notamment son port qui représente un symbole pour les Algériens ».

Le ministère du Tourisme et de l’Artisanat a inscrit la relance de 80 projets touristiques qui étaient « en difficulté » les années précédentes, a poursuivi le ministre avant de souligner le montant de 70.5 milliards de dinars alloués par le gouvernement pour la mise à niveau de 65 infrastructures touristiques y compris les stations thermales, a rappelé le ministre.

Le ministre a indiqué en outre que les projets confiés à une entreprise émiratie connaissaient un taux d’avancement appréciable et seront livrés fin 2014, début 2015.

Saïd B.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
30 queries in 11,773 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5